Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Egypte : Pillage dévastateur du musée Malawi, plus de 1000 artéfacts et bijoux volés

Egypte : Pillage dévastateur du musée Malawi, plus de 1000 artéfacts et bijoux volés

pillage-egypte

Sur cette photo du Samedi 17 Aout 2013, des rangées de vitrines sont brisées et vides au Musée des Antiquités Malawi après avoir été saccagées et pillées dans la soirée du jeudi 15 août et la matinée du vendredi 16 août 2013, au sud de Minya, en Egypte. Le vol d’environ 1000 artefacts couvrant quelques 3500 ans d’histoire d’un petit Musée des Antiquités au sud du Caire met en valeur la sécurité précaire dans les provinces.

Alors que les affrontements violents troublent l’Égypte, les pilleurs se sont enfuis avec une statue prisée de 3,500 ans en calcaire, des ancien bijoux en perles et plus de 1.000 autres objets dans le plus grand casse d’un musée égyptien de mémoire vivante.

L’ampleur du pillage du Musée Malawi dans le sud du Nil dans la ville de Minya a mis à nu le vide sécuritaire qui s’est emparé des villes en dehors du Caire, où la police a pratiquement disparue des rues. Il expose également comment la violence a meurtri et s’est emparée de l’Egypte.

Il n’y avait pas de policiers ou soldats en vue pendant des jours avant que les vandales ne mettent à sac le bâtiment mercredi par des groupes d’adolescents qui ont brûlé des momies et cassé des sculptures de calcaire trop lourdes pour être emportées par les voleurs. La situation sécuritaire reste précaire lundi, alors que des hommes armés au sommet de bâtiments ont tiré sur un poste de police à proximité du musée.

Parmi les antiquités volées se trouvait une statue de la fille du pharaon Akhénaton, qui a régné pendant la 18ème dynastie. L’archéologue Monica Hanna l’a décrit comme un « chef-d’œuvre ». D’autres objets pillés inclus des pièces gréco-romaines en or et en bronze, de la poterie et des sculptures de bronze détaillant des animaux sacrés à Thot, divinité souvent représentée avec une tête d’ibis ou de babouin.

L’agent de billetterie du musée a été tué pendant l’assaut de l’immeuble, selon le ministère des Antiquités. (…)

La suite sur Boston.com (en anglais)


Publicité

Laissez un commentaire

*