Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Espionnage de la NSA : le mari de Greenwald détenu neuf heures à Londres

Espionnage de la NSA : le mari de Greenwald détenu neuf heures à Londres

greenwald

Le mari de Glenn Greenwald, le journaliste du Guardian qui, avec le lanceur d’alerte Edward Snowden, est l’origine des révélations sur la surveillance des communications menée en secret par les Etats-Unis, a été détenu pendant neuf heures par les autorités britanniques à l’aéroport d’Heathrow, rapporte dimanche 18 août le quotidien britannique.

avid Miranda revenait d’un voyage à Berlin lorsqu’il a été arrêté par des officiers de police dans l’aéroport londonien. Il s’est vu notifier un interrogatoire en application de l’article 7 de la loi antiterroriste de 2000. Cette loi controversée permet aux autorités d’arrêter, de fouiller et de détenir des individus dans les aéroports, les ports et aux frontières.

L’homme de 28 ans a été relâché après la détention maximale prévue par cette loi, avant un éventuel placement en détention. Bien que libéré, David Miranda s’est vu confisquer son téléphone portable, son ordinateur, son appareil photo, ses cartes mémoires, des DVD et des consoles de jeux, précise le quotidien britannique.

Depuis le 5 juin, Glenn Greenwald a écrit de nombreux articles sur les programmes de surveillance électronique de l’Agence de sécurité nationale (NSA) dans le Guardian, basés sur les milliers de dossiers qui lui ont été confiés par l’ancien informaticien de la NSA Edward Snowden.

« INTIMIDATION »

Berlin, David Miranda a rencontré Laura Poitras, une réalisatrice américaine qui a travaillé avec Glenn Greenwald et le Guardian sur les dossiers confiés par Edward Snowden. Selon le New York Times, il aurait eu en sa possession des documents des documents remis par Mlle Poitras et destinés à M. Grennwald.

« C’est une sérieuse attaque contre la liberté de la presse et le processus de collecte d’informations », a commenté Glenn Greenwald, qui habite au Brésil, dans une tribune au Guardian.

« Détenir mon partenaire pendant neuf heures, sans accès à un avocat, et saisir un grand nombre de biens, révèle une claire intention d’envoyer un message d’intimidation à ceux d’entre nous qui ont travaillé sur la NSA et l’agence de sécurité britannique. Cela va au contraire nous donner des raisons supplémentaires pour continuer notre travail de façon agressive. »

Le gouvernement brésilien, où réside M. Greenwald et d’où est originaire M. Miranda, a fait part de sa « préoccupation ».

Le Monde

Publié le 19 août, 2013 dans Big Brother, Etats-Unis, Internet, Le Monde, PRISM, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*