Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le catholicisme est en chute libre depuis 25 ans en France

Le catholicisme est en chute libre depuis 25 ans en France

Une majorité de Français se déclare catholique (56%), mais ce chiffre ne cesse de chuter au fil des années. Selon une étude du CSA, la moitié des Français sera sans religion d’ici 20 à 30 ans.

catholicisme-fr

Les Français croient de moins en moins en Dieu. Une étude menée par le CSA tente d’analyser cette perte de foi pour mieux cerner l’audience du catholicisme. Premier enseignement, presque un adulte sur deux de moins de 35 ans est sans religion. « Leur proportion atteint 47% chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans et décroît progressivement avec l’âge des individus pour s’établir à seulement 16% chez les plus de 65 ans », explique Yves-Marie Cann, directeur adjoint du Pôle Opinion Corporatel, qui a conduit cette étude.

D’ici 20 à 30 ans, les personnes sans religions seront majoritaires en France, ce qui »marquerait, à n’en pas douter, un tournant historique », écrit-il. […]

La région la moins catholique est l’Ile-de-France, où sept des huit départements qui la composent figurent dans le top 10 des départements où la proportion de catholique est la plus faible (38% en Seine-Saint-Denis ou encore 42% à Paris). […]

Par ailleurs, l’étude du CSA essaye de déterminer l’orientation politique des catholiques. La majorité d’entre eux se classe ainsi à droite et au centre (41%). Mais « le catholicisme de gauche n’en reste pas moins une réalité, un quart des pratiquants réguliers et un tiers des pratiquants occasionnels se disant proches de la gauche parlementaire », peut-on lire. Enfin, si 11% des catholiques manifestent une proximité avec le FN (une propension équivalente à celle du reste de la population), ils sont bien moins nombreux chez les pratiquants réguliers (6%) que chez le pratiquants occasionnels (12%).

TF1 News via Fdesouche


Publicité

Laissez un commentaire

*