Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Conséquence des troubles en Egypte, la bande de Gaza à nouveau coupée du monde

Conséquence des troubles en Egypte, la bande de Gaza à nouveau coupée du monde

La crise en Egypte a des conséquences régionales. Le point de passage de Rafah, entre la bande de Gaza et le territoire égyptien, est fermé jusqu’à nouvel ordre. Le trafic s’était déjà considérablement tari depuis la destitution de Mohamed Morsi début juillet.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez

Les Palestiniens rencontrés ces derniers jours au poste-frontière de Rafah témoignaient déjà de leur difficulté à se rendre en Egypte. Chaque jour, seulement 150 personnes en moyenne étaient autorisées à passer. Dix fois moins qu’avant la destitution de Mohamed Morsi.

Depuis ce jeudi 15 août, la fermeture est complète. Les Palestiniens de l’enclave côtière n’ont donc plus aucun accès au monde extérieur, si ce n’est via le point de passage d’Erez, à l’extrémité nord de la bande de Gaza.

Retour à l’ère Moubarak pour Gaza selon le Hamas

C’est la seule entrée possible en territoire israélien, mais son accès est extrêmement limité, réservé à des cas médicaux sérieux ou à quelques entrepreneurs palestiniens.

C’est donc un retour aux heures sombres pour les Gazaouis. La situation est similaire à celle qu’ils ont connu lorsque le régime de Hosni Moubarak maintenait le passage de Rafah soigneusement fermé.

« Terribles massacres »

Pour le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, les remous politiques en Egypte constituent également un défi. Mouvement issu de la mouvance des Frères musulmans, le Hamas s’était réjoui de l’arrivée au pouvoir des islamistes au Caire.

Après les violences meurtrières de cette semaine dans la capitale égyptienne, le mouvement palestinien a dénoncé de « terribles massacres ».

RFI

Publié le 16 août, 2013 dans Actualité, Egypte, Islam, Monde, Palestine.

Publicité

Laissez un commentaire

*