Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Etats-Unis : il tape « cocotte-minute » sur Google, la police vient enquêter

Etats-Unis : il tape « cocotte-minute » sur Google, la police vient enquêter

google-oeil

La vigilance des autorités américaines s’est accrue depuis les attentats de Boston Crédit Reuters Les Américains sont de plus plus vigilants concernant les activités « suspectes » de leurs citoyens. Le mari de la journaliste Michele Catalano – The Guardian, Forbes, Boing Boing – en a fait l’expérience. Resté à la maison, l’homme a reçu la visite de six agents armés après avoir effectué les recherches « cocotte-minute » et « sac à dos » sur Google. Depuis l’attentat du 15 avril dernier qui a fait 3 morts et 176 blessés à Boston, la recherche de ces deux mots suscite l’intérêt de la police. Les frères Tsarnaev ont en effet utilisé deux cocottes-minute dissimulées dans des sac à dos pour commettre leur attentat.

Selon les agents qui ont rapidement fouillé la maison, les forces de police effectueraient ce genre d’enquête une centaine de fois par semaine. Seule l’une d’entre elles se solde, en moyenne, par une investigation plus approfondie. Michele Catalano pense que les recherches sur l’ordinateur familial, combinées à celles faites sur l’ordinateur de l’ancien employeur de son mari ont déclenché l’intervention de la police. Une affirmation démentie par les forces de l’ordre. Celles-ci affirment que l’ancien patron de son époux les a contactées après avoir constaté des recherches « suspectes » de ce dernier sur son ordinateur professionnel. Le compagnon de la journaliste avait en effet tapé « sac à dos » et « bombe-cocotte-minute » sur Internet.

Atlantico

Alors qu’elle est au travail, son mari entend plusieurs voitures s’arrêter devant et derrière leur maison, dont une qui « bloquait son véhicule », raconte-t-elle. Six policiers armés ont alors cerné leur domicile, demandé la permission d’entrer puis posé une foule de questions. « D’où venez-vous ? D’où est-ce que vos parents viennent ? Où travaille votre femme ? Est-ce que vous avez des bombes ? » lui demandent-ils.

Effrayé, le mari ne comprend alors pas de quoi il s’agit, ce qui ne s’arrange pas quand l’un des policiers lui demande s’il possède une cocotte-minute. « Non, mais nous avons un cuiseur de riz », leur répond-il. Est-ce que vous pouvez faire une bombe avec ça ? « Non, ma femme s’en sert pour cuisiner du quinoa », explique le mari inquiet. Et le policier de demander : « Qu’est-ce que c’est ça, le quinoa ? »

Le Point


Publicité

Laissez un commentaire

*