Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Espace : Une nouvelle théorie affirme que l’univers ne s’étend pas, il gonfle!

Une nouvelle théorie affirme que l’univers ne s’étend pas, il gonfle!

univers

Il est généralement convenu que l’Univers est en expansion depuis le Big Bang. Mais l’astrophysicien Christof Wetterich dit qu’il ne l’est pas. Il affirme que du fait de la masse de toutes les particules contenues à l’intérieur, il est en constante augmentation.

Nous pensons que l’Univers est en expansion car toutes les galaxies tendent à s’éloigner les unes des autres. Les scientifiques considèrent cela comme le redshift – une sorte d’effet Doppler qui se passe lorsque les atomes émettent ou absorbent de la lumière. Nous voyons ces fréquences telles qu’elles figurent dans le rouge, ce qui indique que la masse est en train de s’éloigner de nous. Les Galaxies présentent ce décalage vers le rouge, ce qui explique pourquoi les scientifiques disent que l’Univers est en expansion.

Mais Wetterich, qui travaille à l’Université de Heidelberg en Allemagne, déclare que la lumière émise par les atomes est également régit par les masses des particules élémentaires des atomes, en particulier de leurs électrons.

Il s’agit donc d’un shéma radicalement opposé à ce à quoi nous sommes habitués. Malheureusement, il n’existe aucun moyen pour nous de tester cela, du moins pas encore.

Mais Wetterich dit que sa théorie est utile pour réfléchir sur les différents modèles cosmologiques. Et en effet, il peut offrir quelques nouvelles perspectives sur l’énergie sombre sinistre qui pousse l’Univers à un rythme accéléré.

Toute l’étude est disponible ici.

Source : Eparsa

Publié le 28 juillet, 2013 dans Espace, Monde, Science.

Publicité

Laissez un commentaire

*