Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

PMA et GPA : l’enquête secrète de l’Académie de médecine

PMA et GPA : l’enquête secrète de l’Académie de médecine

Un questionnaire confidentiel vient d’être envoyé aux gynécologues pour faire l’état des lieux de ces pratiques.

Est-ce un «petit pas vers la PMA et la GPA pour tous», comme aimeraient le croire certaines associations de familles homoparentales ? Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en matière d’éthique médicale l’initiative est inédite. Un questionnaire portant sur leur expérience et leur opinion sur l’assistance médicale à la procréation (PMA) pour les couples de même sexe vient d’être adressé aux gynécologues obstétriciens par l’Académie nationale de médecine.

gpa
Des homosexuels pédophiles ayant eu recours à la GPA

Cette «enquête confidentielle», menée «notamment» pour le compte de l’Académie, explique une lettre d’accompagnement, et avec l’aide du Collège national des gynécologues obstétriciens français, s’inscrit dans le cadre d’un «groupe de réflexion sur l’ouverture éventuelle de la PMA et de la GPA à des indications non médicales». Un rapport prenant en compte les résultats de cette enquête, précise le courrier, sera rédigé avant la fin de 2013… […]

Quant au questionnaire, il porte sur le nombre de «couples homosexuels souhaitant devenir parents» reçus en 2011 et en 2012 et les «types de demande» (PMA ou GPA, en France ou à l’étranger).

Il se termine par les questions : «Pensez-vous que la PMA devrait être accessible aux couples homosexuels en France ? Si oui, devrait-elle être prise en charge par les caisses d’assurance-maladie ?»

Sont ensuite demandés des renseignements sur l’âge et le lieu d’exercice du médecin, qui peut rester anonyme

Ce gynécologue obstétricien, qui a contacté Le Figaro après avoir reçu le courrier, n’a pas de mots assez forts pour condamner la démarche.

«C’est un scandale invraisemblable !, s’offusque-t-il. On nous demande carrément si on transgresse la loi ! Et si on est pour la PMA et la GPA pour les homosexuels ! Tout cela émanant d’une haute instance morale qui a pour vocation de conseiller le gouvernement… […]»

Au ministère de la Santé, on affirme ne pas avoir été associé à cette initiative. Alice Coffin, du collectif Oui oui oui, qui défend «l’ouverture à toutes et tous du mariage, de l’adoption et de la PMA», ne se fait «de toute façon plus trop d’illusion». «Nous avons décidé de lancer un réseau de désobéissance civile, un peu comme pour l’avortement en son temps», rapporte-t-elle. […]

Le Figaro


Publicité

Laissez un commentaire

*