Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

En pleine affaire Prism, le Parlement européen s’équipe de téléphones américains

En pleine affaire Prism, le Parlement européen s’équipe de téléphones américains

Les députés et l’ensemble du personnel du Parlement européen, à Strasbourg et à Bruxelles, ont découvert récemment que l’ensemble du système de téléphonie de l’institution avait été remplacé par du matériel ultramoderne… de fabrication américaine. Une nouveauté qui serait sans doute passée inaperçue si les révélations du consultant Edward Snowden n’avaient confirmé que les institutions européennes étaient particulièrement ciblées par l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA), au travers de géants de l’Internet.

L’appel d’offres du Parlement – Telsis lot 2 – publié le 9 avril 2011 a été remporté par la filiale belge de British Telecom (BT) et « il a été démontré que la solution la plus avantageuse » pour l’équipement était celle de l’entreprise californienne Cisco, l’un des leaders mondiaux sur le marché de la téléphonie sur réseaux IP.

Certains députés s’étonneront d’abord qu’une institution européenne se soit dotée de matériel « made in USA ». « Conformément aux règles de l’Organisation mondiale du commerce, le Parlement ne pouvait utiliser comme critère de choix le pays d’origine du matériel dans l’appel d’offres », réplique l’administration.

Le 7 juin, le quotidien britannique The Guardian avait cité Cisco comme l’un des fournisseurs de routeurs du trafic de données immédiatement exploitables par les services de renseignement.

Article complet sur LeMonde

Publié le 9 juillet, 2013 dans Big Brother, Cyber Guerre, Etats-Unis, Europe & UE, Internet, Le Monde, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*