Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Snowden : le Nicaragua et le Venezuela lui accordent l’asile

Snowden : le Nicaragua et le Venezuela lui accordent l’asile

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, et le président du Nicaragua, Daniel Ortega, ont tous deux affirmé vendredi qu’ils étaient disposés à accorder l’asile à l’ex-consultant de l’Agence de la sécurité américaine Edward Snowden. Daniel Ortega, président du Nicaragua, a confirmé par ailleurs avoir reçu une demande de Snowden à l’ambassade du Nicaragua à Moscou.

Ces annonces des deux chefs d’Etat interviennent au moment où Snowden, bloqué depuis treize jours dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou-Cheremetievo, voit sa situation s’enliser. Vendredi, WikiLeaks a annoncé sur son compte Twitter qu’Edward Snowden, qui avait précédemment adressé des demandes à 21 Etats, «a demandé l’asile auprès de six autres pays». Le site fondé par Julian Assange s’est refusé à divulguer pour le moment le nom des capitales sollicitées, «de crainte d’une tentative d’ingérence de la part des Etats-Unis».

La France et l’Italie ont fait savoir jeudi qu’elles ne l’accueilleraient pas, emboîtant ainsi le pas à l’Allemagne, au Brésil, à la Norvège, l’Inde, la Pologne, l’Islande, l’Autriche, la Finlande, aux Pays-Bas et à l’Espagne. De son côté, la diplomatie russe a botté en touche, refusant de commenter davantage une affaire de plus en plus embarrassante.

Morales interdit de survoler la France

La veille, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait répété que Moscou ne pouvait en rien influer sur le sort du jeune homme, qui a du reste renoncé à demander l’asile à la Russie après que le président Vladimir Poutine a exigé de lui qu’il cesse ses révélations qui font «du tort» aux Etats-Unis.

L’informaticien, à l’origine de révélations fracassantes sur un programme américain secret de surveillance des communications mondiales, a été au centre d’un imbroglio diplomatique en début de semaine. De retour mardi d’une visite à Moscou, le président bolivien Evo Morales, qui s’était dit prêt à accueillir le jeune homme dans son pays si celui-ci en faisait la demande, a vu son avion contraint de faire une escale de 13 heures à Vienne après que plusieurs pays européens, dont la France,le soupçonnant de ramener Snowden avec lui, lui eurent refusé le survol de leur espace aérien. Paris avait exprimé ses «regrets» mercredi, affirmant ne pas savoir au moment des faits que le président bolivien était à bord de l’avion.

Le Parisien

Publié le 6 juillet, 2013 dans Big Brother, Etats-Unis, Internet, Nouvel Ordre Mondial.

Publicité

Laissez un commentaire

*