Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Si Snowden entrait en France, « la police serait tenue de l’interpeller »

Si Snowden entrait en France, « la police serait tenue de l’interpeller »

La France a rejeté jeudi 4 juillet la demande d’asile d’Edward Snowden, qui a révélé un programme mondial de surveillance des communications et serait réfugié dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou depuis une dizaine de jours.

valls

Le Monde a recueilli les explications du ministère de l’intérieur sur le refus d’accorder une protection à l’Américain : « Les Etats-Unis sont un pays ami, une démocratie avec une justice indépendante. […] Il faut laisser les Etats-Unis traiter cette question », souligne une source au ministère. Sur la nature des révélations de l’ex-consultant de la NSA, on explique qu’elles « posent question, mais [que] Paris a demandé des explications aux Etats-Unis ».

La demande d’asile est parvenue aux autorités françaises par courrier. Edward Snowden a formulé sa demande dans un document d’une page dans lequel il évoque le sort de Bradley Manning et affirme qu’il ne pourra pas faire l’objet d’un procès équitable aux Etats-Unis.

Dans un communiqué, le ministère de l’intérieur a indiqué qu’il n’avait pas donné suite à la « demande d’asile ». Dans les faits, toutefois, c’est « l’entrée sur le territoire français » que la Place Beauvau a refusée à M. Snowden. En France comme dans de nombreux pays, on ne peut formuler une demande d’asile stricto sensu que si l’on se trouve sur le territoire national, à une frontière, ou dans une ambassade ou un consulat.

SI SNOWDEN ENTRE EN FRANCE, LA POLICE L’INTERPELLE

A Paris, c’est la Place Beauvau, et non l’Elysée, qui a été amenée à prendre cette décision, en tant que « responsable de l’entrée sur le territoire français ». « [M. Snowden a] fait l’objet de poursuites. […] Si, par hasard, il entrait sur le territoire, la police serait tenue de l’interpeller car il y a une demande d’extradition des Etats-Unis. »

« Il est dérisoire de croire qu’on aurait pu cacher la demande d’asile de Snowden », affirme-t-on également au ministère alors que Manuel Valls avait indiqué dans la matinée de jeudi que la France n’avait pas encore reçu de demande de l’informaticien.

La France s’ajoute à la liste des pays ayant refusé l’asile à M. Snowden comme l’Inde ou la Pologne. De nombreuses autres capitales avaient jugé sa demande irrecevable, cette dernière ayant été formulée à partir du territoire russe. Certaines nations, comme la Bolivie, se sont dites prêtes à examiner sa demande. Edward Snowden a demandé l’asile à vingt et un pays.

Le Monde

Publié le 5 juillet, 2013 dans Big Brother, Etats-Unis, France, Internet, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*