Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Europe-Etats-Unis: malgré Snowden, les négociations peuvent commencer

Europe-Etats-Unis: malgré Snowden, les négociations peuvent commencer

Malgré l’affaire Snowden et ce qu’il a révélé de l’espionnage américain en Europe, malgré les déclarations d’intention du gouvernement français, les négociations transatlantiques commenceront bien le 8 juillet.

Tout ça pour ça: c’est José Manuel Barroso qui s’est lui-même chargé de l’annoncer, les Européens vont finalement démarrer, presque comme si de rien n’était, les négociations avec les Etats-Unis sur un accord de libre échange transatlantique, malgré l’affaire Snowden et l’imbroglio diplomatique autour de l’atterrissage forcé d’un avion transportant le président bolivien Evo Morales, soupçonné de cacher l’informaticien en fuite.

A Berlin, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a annoncé, en présence des dirigeants allemand et français, que les discussions seraient bien lancées le 8 juillet – mais qu’en parallèle, des « groupes de travail » tenteront de mesurer l’ampleur de l’espionnage pratiqué par les Américains.

Dans la soirée de mercredi, Barack Obama a assuré à la chancelière allemande que les Etats-Unis « prenaient au sérieux » les inquiétudes européennes qui ont suivi les révélations sur les pratiques d’espionnage. Et des responsables des deux pays devraient se rencontrer pour évoquer ces questions plus en détail au cours des prochains jours: c’est ce qu’ont décidé le président américain et Angela Merkel au cours d’un entretien téléphonique, rendu public par la Maison Blanche.

La Maison Blanche qui a par ailleurs confirmé qu’un groupe transatlantique d’experts allait se réunir « dès le 8 juillet » pour échanger des informations sur le programme américain de surveillance des communications Prism, qui vise également les citoyens européens.

Dans la matinée de mercredi, la France et l’Allemagne étaient encore divisés sur le sujet. Berlin se prononçait en faveur d’un début des négociations rapide, tandis que Paris plaidait pour une « suspension temporaire » du processus, sur fond de révélations fracassantes sur l’espionnage pratiqué par les services de renseignement américains en Europe. Les Allemands l’ont emporté.

Les négociations transatlantique ont reçu le feu vert officiel lors du dernier sommet du G8, en Irlande du Nord. Elles doivent débuter la semaine prochaine aux Etats-Unis.

L’Express


Publicité

Laissez un commentaire

*