Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Egypte : l’armée se déploie au Caire (Màj – Morsi écarté par l’armée)

Egypte : l’armée se déploie au Caire

Addendum 03.07.2013 – L’armée a renversé mercredi l’islamiste Mohamed Morsi, premier président civil démocratiquement élu d’Egypte, après une année tumultueuse au pouvoir marquée par des crises à répétition parfois meurtrières.

Dans une première réaction, M. Morsi, confronté durant sa présidence à une contestation populaire qui a atteint son apogée ces derniers jours, a affirmé que ce « coup d’Etat est rejeté par tous les hommes libres du pays », faisant planer le risque de la poursuite du bras de fer.

L’annonce de l’armée a été accueillie par une explosion de joie par les dizaines de milliers de ses opposants qui manifestaient en masse à travers le pays.

Libération

caire

19h43. Un officier de police des forces spéciales qui se trouve près de l’université du Caire affirme que les troupes sont déployées près d’un bastion pro-Morsi pour prévenir toute violence, lorsque l’«annonce» de l’armée sera faite.

19h19. Des militaires défilent avec des blindés sur la principale avenue près du palais présidentiel, au Caire

19h16. L’armée installe des barbelés autour de la caserne où se trouve le président Mohamed Morsi selon des témoins cités par l’agence Reuters.

19h08. L’armée contrôle la plupart des ponts. La nuit commence à tomber sur une capitale qui ressemble de plus en plus à une ville en état de siège.

L’ultimatum de l’armée égyptienne menaçant d’imposer sa propre «feuille de route» au président islamiste Mohamed Morsi s’il ignore les «revendications du peuple» est arrivé à expiration ce mercredi à 16 h 30. L’armée aurait pris le contrôle de la télévision d’Etat.

Mohamed Morsi a, au même instant, appelé sur sa page Facebook officielle à «former un gouvernement de coalition et de consensus afin d’organiser des législatives à venir».
L’armée avait donné lundi 48 heures au chef d’Etat islamiste pour «satisfaire les revendications du peuple», dont une grande partie manifeste en masse depuis plusieurs jours pour appeler à son départ.

Mohamed Morsi a catégoriquement refusé mardi soir de quitter le pouvoir, mettant en avant la «légitimité» que lui confère son élection démocratique, il y a un an. Il a rejeté l’ultimatum de l’armée, affirmant qu’il ne se plierait à aucun «diktat». […]

Le Parisien

Publié le 3 juillet, 2013 dans Egypte, Monde, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*