Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Solstice d’été pour tous !

Solstice d’été pour tous !

(Texte dédié à des jeunes d’un pays normal qui passent cette journée à l’ombre.)

Le solstice est un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional. Le Solstice d’été est l’époque de l’année où le soleil est le plus éloigné de l’équateur, ce qui correspond à la durée maximale du jour.

Le terme solstice vient du latin solstitium (de sol, « soleil », et sistere, « s’arrêter, retenir ») car l’azimut du Soleil à son lever et à son coucher semble rester stationnaire pendant quelques jours à ces périodes de l’année, avant de se rapprocher à nouveau de l’est au lever et de l’ouest au coucher. Le terme latin solstitium est employé à la fin de la République romaine au Ier siècle av. J.-C.. Pline l’Ancien l’emploie plusieurs fois dans son Histoire naturelle dans le même sens qu’actuellement.

solstice

Dans les cultures tempérées, les solstices — comme les équinoxes — sont souvent utilisés pour définir les saisons : ils peuvent servir à délimiter le début de l’été et de l’hiver, ou bien à marquer le milieu de ces deux saisons. De même, d’un point de vue astronomique moderne, c’est la période où la déclinaison du Soleil semble constante et son mouvement apparent vers le nord ou le sud sur la sphère céleste semble s’arrêter avant de changer de direction.

Le solstice d’été marque la nouvelle année dans l’Égypte antique. Dans la tradition amérindienne Lakota, le solstice d’été est célébré par la danse du soleil. Le monde chrétien connaît différentes fêtes, apparentées à la fête de la Saint-Jean (vers le 23 ou 24 juin). À Stonehenge, des milliers de personnes se réunissent pour célébrer le passage à l’été. Plus récemment, la fête de la Musique correspond à des festivités organisées le 21 juin (généralement le jour du solstice d’été), en France puis dans d’autres pays du monde, depuis 1982.

Dans le calendrier hindou, les deux solstices sidéraux sont nommés Uttarayana et Dakshinayana. Le premier se produit vers le 14 janvier, le deuxième vers le 14 juin. Ils marquent le mouvement du soleil le long d’un zodiaque fixe par rapport aux étoiles (c’est-à-dire que les phénomènes de précession sont ignorés) et son entrée dans Mesha (un signe zodiacal qui correspondait au Bélier vers 285) et dans Tula (qui correspondait à la Balance à la même époque).

Sources : Wikipedia / Fortune

Publié le 21 juin, 2013 dans Astronomie, Société & Culture, Symbolisme & Symboles.

Publicité

Laissez un commentaire

*