Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Londres a fermé son bureau chargé des ovnis, faute de preuve

Londres a fermé son bureau chargé des ovnis, faute de preuve

ovni

Le ministère britannique de la Défense a fermé en 2009 son bureau dédié aux ovnis après avoir conclu qu’ils n’existaient probablement pas et du coup ne posaient pas de menace pour la sécurité, selon des documents confidentiels rendus publics vendredi.

En plus de cinquante ans, « toutes les observations d’ovnis rapportées au ministère de la Défense n’ont rien révélé laissant penser qu’il y avait une présence extra-terrestre ou une menace militaire pour le Royaume-Uni », a expliqué en 2009 un fonctionnaire, Carl Mantell, dans une note adressée au ministre de la Défense de l’époque, Bob Ainsworth.

Entre 2000 et 2007, le ministère a reçu en moyenne 150 signalements par an, mais il a enregistré une forte augmentation entre début 2009 et novembre 2009, avec 520 rapports sur une période de seulement neuf mois. Cette augmentation pourrait être attribuée à la vogue de faire voler des lanternes chinoises, qui apparaissent comme des lueurs dans le ciel.

« Le niveau de ressources attribuées » au service des ovnis « a cru en réaction à une augmentation récente de signalements d’ovnis, détournant le personnel d’activités précieuses pour la défense », a encore estimé Carl Mantell, prônant la fermeture du bureau ovnis.

Au vu de ce rapport, le ministère a finalement clôturé la ligne téléphonique mise à la disposition du public pour signaler tout objet volant non identifié.

Les archives nationales ont également publié vendredi le détails des signalements d’ovnis au cours des deux années qui ont précédé la fermeture du service, notamment autour du parlement et du site millénaire de Stonehenge, dans le sud-est de l’Angleterre.

Yahoo / AFP

Publié le 21 juin, 2013 dans Actualité, Monde, OVNIs & Extra-Terrestres.

Publicité

Laissez un commentaire

*