Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un insider au DHS : « Les choses vont devenir vraiment moches »

Un insider au DHS : « Les choses vont devenir vraiment moches »

police

[Extrait] Les détails

Selon l’informateur de Doug Hagmann au DHS (le Département de la Sécurité Intérieure – Ndt) :
“Si quelqu’un pense que tout ce qui se passe en ce moment et qui est lié à la surveillance des citoyens américains a pour but de lutter contre un ennemi étranger, il se fait des illusions. Si les gens pensent que ce scandale ne peut pas s’aggraver, c’est faux : il va s’aggraver, d’heure en heure, de jour en jour. Cet événement a la capacité de faire tomber nos dirigeants nationaux, l’administration [Obama] comme les autres responsables de haut rang élus et travaillant en collusion avec cette administration, Républicains comme Démocrates. Les gens de la NSA (l’Agence Nationale de la Sécurité – Ndt), du Département de la Justice, et autres – ils se reconnaîtront – doivent se manifester avec les documents sur « la politique et la pratique » en leur possession, ils doivent divulguer ce qu’ils savent, combattre ce qui se passe, bref faire leur travail. Je n’ai jamais rien vu de tel, jamais. L’administration actuelle pourchasse les divulgateurs, les sources des médias, tout un chacun suspecté de « trahison ». C’est ainsi qu’ils appellent ça : de la « trahison ». Pouvez-vous imaginer leur immense culot ? Cette administration considère que toute personne révélant la vérité sur Benghazi, sur l’IRS (l’administration fiscale étasunienne – Ndt), sur ce que vous voulez, est coupable de « trahison ». »

« Nous savons déjà tout ça », ai-je répondu. Il m’a regardé, d’un regard que je ne lui connaissais pas, et m’a enfoncé le doigt dans le thorax. « Vous n’y connaissez rien ! C’est bien pire que tout ce que vous pouvez imaginer, bien pire que ce que n’importe qui peut imaginer ! Cette administration collecte le nom des sources, des lanceurs d’alerte et même celui des membres de leur famille, le nom des sources médiatiques, avec qui ils parlent ou ont parlé, et ils en ont déjà une sacrée liste. Si vous ne travaillez pas pour MSNBC ou CNN, vous figurez probablement sur cette liste. Si vous possédez un site web bien suivi et de tendance conservatrice, vous figurez sur cette liste. C’est une liste de dissidents politiques, pas une liste de menaces ennemies. »

« Cela signifie quoi, de figurer sur cette liste ? » ai-je demandé, en essayant de comprendre.

« Cela signifie que, sous prétexte d’autorité, toute personne aux USA essayant de révéler en notre nom ce qui se passe sera censurée. Cela concerne le contrôle de toute information accablante, pour l’empêcher de se répandre. C’est la réparation des dégâts poussée à l’extrême. Cela concerne la proche censure d’Internet au nom de la sécurité nationale. Les plans sont déjà en place. Ces rapports tout récents sur « des yeux qui espionnent » ont rendu très, très dangereux cette administration et tous ceux qui y sont liés. Ils se sentent coincés et menacés, et j’ai entendu parler de leurs projets de tarir le flot des informations qui les impliquent dans des actes répréhensibles. Il reste peu de temps. »

« Comment vont-ils y arriver ? Comment est-ce même possible ? » ai-je demandé.

« Pour commencer, ils ont l’intention d’utiliser le Département de la Justice pour clouer le bec aux journalistes, comme dans l’affaire Rosen, mais ils ne vont pas s’arrêter là. Ils vont faire appel à une foultitude de politiques, de lois, de lettres, etc. en rapport avec la sécurité nationale, pour éliminer les menaces les plus graves. »

« Ensuite, ils vont utiliser un quelconque prétexte, une menace extérieure, et je pense qu’il va s’agir de l’effondrement de l’économie combiné avec une guerre au Moyen-Orient qui éclatera en Syrie, afin d’étouffer les informations accessibles sur le Net. Et vous savez quoi ? Les gens vont y croire ! »

D’après ce que j’ai vu, et je n’aurais pas dû en voir la plus grande partie, le DHS coordonne ses actions avec d’autres agences fédérales, afin de commencer à menacer les citoyens américains d’emprisonnement pour non-respect de la loi. Vous connaissez la vieille histoire des listes codées par couleur ? Eh bien, c’est ce qu’ils vont utiliser. Les gens qui révèlent la vérité sur Benghazi, sur la liquidation du dollar US, même ceux qui remettent en question la légitimité d’Obama et son droit à être président, sont actuellement dans le viseur. Et ils ont bénéficié de cinq longues années pour en arriver là. La triste vérité, c’est que ces politiques et ces pratiques n’ont pas débuté sous Obama, mais bien avant. Il s’agit de la liquidation de notre République Constitutionnelle. L’assassinat de notre pays et la privation de nos droits. Beaucoup se préoccupent de ce problème, mais peu voient l’image d’ensemble. « Ça, c’est « fin de la partie » pour toutes les billes », a-t-il ajouté.

Ce n’est pas tout

« Je vous en supplie, m’a imploré m’a source, diffusez ces informations pendant que vous le pouvez. Racontez aux gens ce que je vous dis, qu’il nous reste peu de temps, qu’après la toute récente découverte que les citoyens étaient espionnés, Obama, Jarrett, Axelrod, et d’autres, y compris des membres du Congrès, ont fait passer leurs plans à la vitesse supérieure. Il s’agit d’une prise de pouvoir marxiste de l’Amérique. Il s’agit de la capacité de notre pays à survivre un autre congé du 4 juillet (date de la fête nationale aux USA – Ndt). Il s’agit d’une guerre mondiale prête à éclater, et qui tuera des millions de gens, tout cela à cause des objectifs de cette administration. »

« Ils sont très dangereux et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour briser l’assaut d’informations négatives rapportées par les grands médias. Mais environ un quart des informations seulement est réellement rapporté. Les trois autres quarts changeront la donne. Mais commencez par raconter aux gens ce que je vous ai dit. Faites-leur savoir que la suite va venir, mais diffusez dès maintenant ces informations, pendant qu’Internet est encore relativement libre. Faites-le dès aujourd’hui.  »

Ma source m’a fourni d’autres renseignements, mais je respecte son souhait de ne diffuser que ceux-ci. J’écris pour prévenir les gens que nous allons traverser des moments particulièrement dangereux. Des temps implacables. La guerre, la censure sous couvert d’autorité et de sécurité nationale. Les choses vont devenir encore plus moches. Restez à l’écoute.

Project Avalon, traduction de Homelandsecurityus.com via les chroniques de Rorschach


Publicité

Laissez un commentaire

*