Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Symbolique illuminati de « Die Young » par Ke$ha et comment cette symbolique ridiculise les masses endoctrinées

Symbolique illuminati de « Die Young » par Ke$ha et comment cette symbolique ridiculise les masses endoctrinées

Par Yohann, contributeur du site

« Die Young » de Ke$ha est probablement l’une des vidéos illuminati les plus flagrantes jamais sorties. Quand le symbolisme est tellement évident que cela en devient ridicule, il y a un message implicite dans la vidéo : même si vous êtes assez abruti pour embracer ce lavage de cerveau illuminati, vous ne faites pas pour autant partie de l’élite et donc vous restez sujet au « Die Young » [NdT : « meurs jeune »].

leadieyoung2

Ke-signe dollar-ha n’a jamais été une des chanteuses les plus inspirantes à trainer dans les médias. Elle a commencé sa carrière en fêtarde alcoolique peu soucieuse de son hygiène personnelle (voir le vers de Tik Tok : « before I leave, brush my teeth with a bottle of Jack », soit « avant de partir je me lave les dents au Jack Daniel’s ») et pour son nouvel album, s’est transformée en un truc du style sorcière illuministe. Elle est loin d’être la seule chanteuse pop à être passée par ce genre de métamorphose et cela fut probablement planifié par son label de disques. Combien de chanteuses sont passées de la « fille du coin » à « figure de proue illuminati » ? C’est ce que l’industrie fait.

À l’oeil profane ce genre de transformation est généralement quelque chose de subtil… « Die Young » de Ke$ha est tout sauf ça. En fait, c’est un énorme monstre de Frankenstein de symboles illuminati. C’est tellement évident, tellement « dans-ta-face » que cela a forcé les sources de données sur la musique mainstream comme Billboard.com à « admettre » que la chanson ne parlait que de symboles illuminati (voir leur article intitulé Ke$ha Shouts-Out « Illuminati » in « Die Young » Video). Assez intéressant de noter que ce sont ces mêmes sites qui, il n’y a pas si longtemps, traitaient des sites comme le Vigilant Citizen de « complètement givrés » pour ne serait-ce qu’évoquer ces symboles et en décrire la signification. Maintenant ces sites disent « ouais, c’est des symboles illuminati » d’une manière très pragmatique. Où est passé le côté « complètement givré » ? Cependant, les sites mainstream ne font référence à ce concept que d’une manière très superficielle, ne proposant aucun regard en profondeur sur leur vraie signification et les plans auxquels ils font référence.

On pourrait rationaliser ce qui se passe en disant : « Ke$ha a fait ça pour déconner et pour se moquer de toutes les conspirations ». C’est plausible, mais cet argument fait surface à chaque fois qu’une vidéo contenant du symbolisme illuminati sort. Toutes les vidéos se fichent des conspirations en ce moment ? En réalité, Ke$ha n’a rien fait du tout, pas pour déconner ou quoi que ce soit d’autre. Elle fait juste ce qu’on lui dit de faire, comme la plupart des stars de la pop. L’état de fait, c’est que le symbolisme illuminati devient de plus en plus présent parce que depuis le début, le plan a été fait comme ça : pour qu’il devienne progressivement parties intégrante de la culture populaire. L’élite occulte se dévoile et les masses dansent sur ses chansons.

Le vrai enjeu n’est toutefois pas les symboles qui clignotent à l’écran mais le message latent adressé aux spectateurs. C’est le plan – rendre des allures et des attitudes spécifiques cools et désirables aux yeux des jeunes. C’est promouvoir la culture de la mort (« Die Young », « meurs jeune ») c’est sexualiser tout, c’est le matérialisme, c’est un style de spiritualité corrompu et avili, etc.

Quand je vois Ke$ha et sa bande se caresser, je ne peux m’empêcher de me demander : est-ce que la vidéo se moque des masses à qui les élites ont lavé le cerveau ? Regardons un peu…

Une orgie… De symboles.

La scène se passe au Mexique où Ke$ha et quelques membres de son culte arrivent dans une cabane. On se rend vite compte que le groupe qui arrive vénère littéralement la mort.

01

Alors que la portière s’ouvre un symbole des Skull & Bones apparait en flash, symbolisant le culte de la mort émanant de cette voiture.

250px-Bones_logo

Skull & Bones (NdT : le crâne et les os) est le nom d’une société secrète de l’élite à Yale, qui a comporté des membres comme George W. Bush, John Dubya ou John Kerry.

dieyoung3

Est-ce que c’est le mot « Evil » (maléfique) qui est écrit sur le flan de la voiture ?

Cette voiture est en fait un corbillard – ces grosses voitures noires qui transportent les morts. Alors ouais, il y a vraiment de la vénération morbide dans le coin.

dieyoung4

Lorsque le corbillard s’ouvre, on voit Ke$ha sous un voile noir, posant comme si elle était une sorte d’idole sexuelle religieuse. Son gang d’Adonis la porte ensuite sur ses épaules, comme dans les cultures où les gens portent des statues de la Vierge Marie dans la rue.

Pendant que cela arrive, un tas de symboles clignote en flash à l’écran. Les lecteurs du Vigilant Citizen les ont probablement instantanément reconnus.

dieyoung5

Ke$ha portant une bague de l’Oeil-qui-voit-tout en cachant un seul oeil. Juste histoire de vous confirmer pour qui elle travaille

dieyoung6

Des croix inversées (un symbole de l’Église de Satan) clignotent à peu près cinq mille fois au cours de la vidéo. Ils travaillent dur pour rendre ces conneries satanistes branchées

dieyoung13

Dans une autre scène, Ke$ha et son gang jouent à tirer des cartes de tarot (pour déterminer qui sera l’agneau sacrifié de la soirée ?), Ke$ha tire « le Diable » et tout le monde éclate de rire. Qu’est-ce qu’on s’éclate à se faire avoir par des symboles sataniques !

À en juger par la manière dont le gang de Ke$ha agit, les seuls mots qui viennent à l’esprit sont « pas très brillant ». Quelle est la première chose qu’ils font en entrant dans une cabane pour laquelle ils ont fait tant de kilomètres ? Ils la saccagent. Je me rends bien compte que saccager des trucs c’est cool, un truc de rock-stars, mais même les rock-stars bourrées savent démolir un lieu quand elles en PARTENT, pas quand elles en ont précisément BESOIN.

dieyoung12

« Cet endroit est trop beau. Détruisons-le et après baisons sur le mobilier en lambeaux. Ouais, on est des crétins. »

Après avoir bousillé un lieu sans réfléchir, il ne reste plus qu’une chose à faire : danser sans réfléchir sur une chanson pop lambda. Bien sûr, la danse se transforme rapidement en orgie, ce qui se produit avec une ribambelle de symboles occultes autour.

dieyoung7

Ke$ha assise sur le trône de l’orgie, sous un pentacle. Bien que ce symbole ne soit pas associé au satanisme, il est utilisé dans des rituels occultes, indiquant qu’une histoire de Sex-Magick (Ndt : voir l’article sur Aleister Crowley) derrière tout ça.

leadieyoung2

Pendant que tout cela se déroule, Ke$ha fait le signe de l’oeil unique, un moyen de dire que ce culte adorateur du sexe et de la mort plein d’idiots influençables (qui représentent la masse) est sponsorisé par l’industrie illuminati.

dieyoung8a

… apparemment la vidéo est aussi sponsorisée par le nouveau bidule Windows Phone. Fais comme Ke-signe dollar-ha, achète-le maintenant ! Elle envoie ensuite un texte aux Animaux, nom donné aux fans de Ke$ha. Animaux. Presque aussi flatteur que Little monsters (NdT : « Petits monstres », nom des fans de Lady GaGa).

Tout au long de la vidéo des symboles clignotent sur l’écran, beaucoup de triangles qui pointent soit vers le haut soit vers le bas. En symbolisme ésotérique, le triangle pointé vers le haut représente le principe masculin alors que son équivalent renversé représente le principe féminin. Le rassemblement des deux symbolise l’union des opposés, ou, en des termes plus « humains », un rapport sexuel. Donc pendant que des gens se désarticulent sur la vidéo, les symboles portent le concept de Sex-Magick à un niveau presque subconscient.

dieyoung9

Au cas où les choses qui se passent sur la vidéo ne seraient pas suffisantes pour vous faire comprendre, jeunes spectateurs, qu’il s’agit de sexe, des images de loups en train de faire la chose pourraient faire tilt dans votre tête. Une manière aussi « d’acclamer » la bestialité – un des « plaisirs coupables » des malades de l’élite illuminati ?

L’orgie continue jusqu’à ce que des flics arrivent et commencent à tirer. Lorsque cela arrive, Ke$ha se dirige d’un pas décidé vers les flics armés.

dieyoung11

Même si vous êtes assez idiots pour vous faire laver le cerveau par la propagande illuminati (au point d’avoir un symbole illuminati droit sur votre derrière), vous n’êtes pas exemptés d’oppression policière par l’État. Il se peut que vous fassiez ce que l’élite veut de vous mais cela ne signifie pas que vous en faites partie.

dieyoung101

On s’assure juste que vous compreniez qui a fait la vidéo.

Puisque la chanson s’appelle Die Young, on est encouragé à penser que Ke$ha meurt en se faisant tirer dessus par la police. Die Young est par conséquent encore une autre vidéo qui dépeint la répression étatique et la violence comme normales, presque sympathiques. La morale de l’histoire ? Même si vous avez été complètement aliéné par la propagande illuminati et que vous avez vécu votre vie en accord avec la culture abâtardie servie par les médias, vous restez un pion dont l’élite peut disposer à sa guise. Peut-être pensez-vous être un « rebelle » se dressant contre « le système », mais en fait vous êtes totalement sous leur emprise. Bien loin d’être une « illumination », ces symboles et cette manière de vivre sont conçus et manufacturés par l’élite dans le but d’abêtir les masses, afin de les rendre influençables et manipulables.

La culture de la mort qui est aujourd’hui prédominante dans les médias est extrêmement présente dans la chanson. La phrase « we’re gonna die young » (on va mourir jeunes) est répétée un nombre incalculable de fois (sur un ton positif), comme pour faire rentrer dans le crâne des adolescents que la vie humaine est sans valeur. Ça coïncide parfaitement avec les plans de dépopulation de l’élite.

En conclusion

Les lecteurs de ce site sont peut-être en train de se rendre compte que le symbolisme qu’on a débusqué pendant des années est devenu de plus en plus présent et évident dans les médias de masse. Le procédé est progressif mais cependant très visible, et le concept de Révélation de la Hiérarchie est à son zénith dans l’industrie du divertissement. Il a été dit que le meilleur moyen de cacher quelque chose était de l’exposer à la face du monde. Le symbolisme illuminati qu’on voit dans la culture populaire est devenu si prédominant qu’il est en train de DEVENIR la culture populaire. Alors que certains pourraient prétendre qu’il s’agit « d’une mode », ou que « Ke$ha le tourne en dérision », il n’ont pas conscience du renversement qui s’opère là : les tendances avant venaient de la rue, et étaient reprises puis représentées par les médias, de nos jours les tendances sont CRÉÉES par les médias de masse et imposée au monde par leur omniprésence et leur répétition.

Il y a néanmoins plus en jeu que la simple présence de symboles dans des clips musicaux. Il y a des tas de vidéos avec le même symbolisme et le même message que Die Young – tous font la promotion des mêmes plans. Aliénés par des centaines d’heures de vidéos, les jeunes deviennent comme les membres du culte dans le clip de Ke$ha, encouragés à vivre des vies futiles et auto-destructrices basées sur la satisfaction de leurs pulsions les plus basses. Céder à ses instincts animaux a toujours été considéré comme étant l’opposé de l’illumination spirituelle – et c’est exactement ce que l’élite veut. Si les masses devaient devenir suffisamment conscientes pour éviter les pièges et abîmes installés par le système, l’esclavagisme virtuel causé par la dette et la manipulation mentale des médias de masse s’écroulerait.

Le mode de vie rendu « glamour » par l’élite mène les gens à être perdus, dénués de valeurs solides et très réceptifs à la propagande des médias de masse. Mais si à la fin les masses font ce que les élites attendent d’elles, elles seront toujours perçues comme du bétail sans cervelle qui doit être maté par une puissante force policière. Quand Ke$ha et ses fans hurlent sans réfléchir « we‘re gonna die young », en se pensant cools et branchés, ils célèbrent en fait sans le savoir leur propre servitude sur une chanson créée par leurs maîtres. Allez, les animaux !

Source : Vigilant Citizen, le 15 Novembre 2012, traduction par Yohann


Publicité

Laissez un commentaire

*