Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des géologues brésiliens auraient trouvé l’Atlantide

Des géologues brésiliens auraient trouvé l’Atlantide

A 1.500 km des côtes de Rio de Janeiro, des géologues brésiliens ont retrouvé des morceaux de roches dans les profondeurs de l’Atlantique sud. Ils pourraient provenir de l’Atlantide, le mythique continent submergé.

Et si l’Atlantide n’était pas un mythe ? Des géologues brésiliens ont annoncé lundi avoir trouvé à 1.500 km des côtes de Rio de Janeiro, dans les profondeurs de l’Atlantique sud, des morceaux de roches qui pourraient être une partie du continent submergé lors de la séparation de l’Afrique et de l’Amérique du sud, époque où a surgi l’océan Atlantique il y a cent millions d’années.

Selon Roberto Ventura Santos, directeur de géologie de ressources minérales du Service géologique du Brésil (CPRM), lors d’une opération de dragage (retrait de sol océanique pour analyses), il y a deux ans, dans la région dénommée « Élévation du Rio Grande », une cordillère maritime en eauxbrésiliennes et internationales, des échantillons de granite ont été trouvés. Or le granite est une roche considérée comme continentale.

Une hypothèse qui reste à confirmer

« Cela peut être l’Atlantide du Brésil. Nous en sommes presque sûrs mais nous devons renforcer notre hypothèse. Nous aurons la reconnaissance (scientifique) finale cette année quand nous aurons fait des forages dans la région pour trouver plus d’échantillons de ces roches », a expliqué M. Ventura cité par le site d’information G1 de Globo.

Le scientifique a précisé que le mois dernier une équipe de chercheurs du Brésil et du Japon, à bord d’un véhicule sous-marin de recherche océanographique japonais, le Shinkai 6.500, a observé la formation géologique qui se trouve en face de la côte brésilienne. « A partir d’une analyse, on a commencé à voir que la région pouvait être un morceau du continent qui est resté perdu dans la mer pendant des millions d’années », a dit M. Ventura.

TF1 / AFP, 8 Mai 2013

Publié le 9 mai, 2013 dans Archéologie, Histoire, Monde.

Publicité

Laissez un commentaire

*