Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La plus récente théorie du complot des Républicains pourrait sauver l’économie américaine

La plus récente théorie du complot des Républicains pourrait sauver l’économie américaine

Selon quelques hommes politiques républicains, l’administration Obama serait sur le point d’acheter toutes les munitions du pays pour désarmer les Américains. Ils ont peut-être trouvé le moyen de sauver l’économie du pays.

elephantrep
L’éléphant, symbole du parti républicain. DonkeyHotey via Flickr CC License by.

Jillian Rayfield rapporte dans Salon< que les conservateurs américains ont une nouvelle théorie du complot selon laquelle l’administration Obama a demandé à toutes les agences fédérales d'acheter toutes les munitions des Etats-Unis afin de désarmer la population:

«[Le Sénateur James] Inhofe [républicain d’Oklahoma] a expliqué qu’Obama a été “inflexible, affirmant qu’il fallait limiter l’accès des Américains qui respectent la loi ainsi que les opportunités dans lesquelles ceux-ci peuvent exercer leurs droits selon le Second amendement”, et que “l’une des manières selon lesquelles l’administration Obama est capable de le faire ceci est de limiter ce qui est disponible sur le marché en faisant des agences fédérales les acheteuses des quantités inutiles de munitions.»

Mardi 30 avril, un autre républicain, Jim Jordan d’Ohio a tenu des propos similaires sur une radio locale, assurant que le Président américain «est en train d’acheter les munitions de mes enfants au lieu de sauver les obligations financières du pays».

Là où certains voient des problèmes constitutionnels, je vois du stimulus économique. Le fait est que l’administration Obama ne veut pas que vous achetiez des obligations. C’est là l’essence de la politique de bas intérêts de la Réserve fédérale des Etats-Unis.

Obama veut que les familles aisées et les entreprises qui font des profits arrêtent d’acheter des dettes sûres et, à la place, commencent à investir dans le capital et les biens durables. Acheter des balles, cela veut dire des emplois dans les usines de balles et des emplois pour les types qui conduisent des camions pleins de balles et des emplois dans les mines qui fabriquent ce avec quoi l’on fabrique les balles.

Tous ces nouveaux travailleurs dans l’industrie de la munition et autres occupations du même genre auront plus d’argent dans leurs poches. Du cash qui finira par arriver chez les petits commerçants, les restaurants et autres pourvoyeurs de services. Mine de rien, l’économie est redressée.

A noter, pourtant, que si Inhofe, Jordan et leurs copains insistent pour acheter des obligations plutôt que des munitions, cela peut tout de même créer des bénéfices économiques. Pour cela, il faut que le gouvernement augmente l’offre d’obligations (en empruntant davantage) et utilise les fonds levés pour acheter des balles afin d’augmenter les réserves du gouvernement. Ça marche dans les deux sens.

On peut créer une dynamique selon laquelle les foyers deviennent moins disposés à garder des obligations et plus disposés à acheter des biens durables. C’est logique. En revanche, ce qui n’est pas logique du tout, c’est d’accepter un équilibre où une grande partie des personnes bien portantes se tournent les pouces sans avoir de travail.

Slate

M.Y.

Traduit de l’anglais par Daphnée Denis


Publicité

Laissez un commentaire

*