Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Présidentielles en Italie : le juge « conspi » Imposimato dans le peloton de tête

Présidentielles en Italie : le juge « conspi » Imposimato dans le peloton de tête

GabanelliImp94a3-ed16a-0c1b7 Le Mouvement 5 Stelle vient d’organiser sur le Net un vote interne pour déterminer qui parmi les 10 personnalités proposées par ses membres est le meilleur candidat pour le poste de Président de la République. C’est la célèbre journaliste d’investigation Milena Gabanellli qui a remporté le plus de suffrages devant Gino Strada, le fondateur de l’ONG Emergency.

Il est à noter qu’arrive en 5e position, le juge antimafia Ferdinando Imposimato, président honoraire de la Cour de Cassation, connu en Italie comme le « juge courage », qui a récemment mis en cause le groupe Bilderberg dans l’organisation des attentats des années « de plomb » entre 1969 (Piazza Fontana) et 1992 (assassinat du juge Falcone), et qui s’était également fait remarquer l’an dernier en faisant part de son projet de dénoncer l’administration Bush et la CIA pour « participation à la tragédie » du 11-Septembre devant la Cour pénale internationale de La Haye.

Le juge antimafia Imposimato, réputé en Italie pour son intégrité et sa pugnacité, vient de publier un livre intitulé « La république des tragédies impunies » dans lequel il établit, documents à l’appui, la connivence entre pouvoir politique de l’époque (démocratie chrétienne), services secrets militaires, mafia, et aussi, les réseaux Gladio, surnom donné aux armées secrètes de l’OTAN.

Gageons que Ferdinando Imposimato, malgré ses compétences juridiques et constitutionnelles et son intégrité reconnues par la plupart des Italiens, ne deviendra pas président de la République. Outre le fait qu’il n’est qu’en 5e position dans l’ordre de préférence du Mouvement 5 Stelle, sa profonde connaissance des mécanismes obscurs du terrorisme d’État en font très certainement un ennemi juré de l’establishment transalpin.

Mais Milena Gabanelli serait elle aussi un adversaire redoutable pour l’actuelle classe politique italienne. Son émission d’investigation hebdomadaire « Report » sur Rai3 collectionne depuis plusieurs années les dénonciations des dysfonctionnements et de la corruption au sein de l’administration et des politiques italiens. Gianni Alemanno, l’actuel maire de Rome envisageait encore hier de porter plainte contre elle et son équipe de Report suite à l’émission de dimanche dernier dans laquelle Milena Gabanelli mettait en cause l’attribution abusive du marché des bus de Rome.

Notons enfin que figurait également dans cette liste de 10 candidats du Mouvement de Beppe Grilllo le Prix Nobel de littérature Dario Fo, qui avait publiquement pris parti pour une nouvelle enquête sur le 11-Septembre en participant à l’aventure du film Zéro – Enquête sur le 11/9 avec l’ex-parlementaire européen Giulietto Chiesa.

Ce soir, après le choix des personnalités préférées du Mouvement 5 Stelle, la balle est dans le camp de Pier Luigi Bersani, le leader du Partito Democratico. En effet, Grillo a déclaré sur son Blog que le nom de Milena Gabanelli pouvait représenter un « point d’accord » avec le parti de Bersani, et a invité ce dernier à voter pour la journaliste lors du vote solennel qui doit réunir sénateurs et députés dans les tout prochains jours.

IlFattoQuotidiano.fr


Publicité

Laissez un commentaire

*