Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Boire de la bière ? Volontiers, cela rend plus heureux

Boire de la bière ? Volontiers, cela rend plus heureux

biere Selon une étude américaine, le goût de la bière libère dans notre cerveau une importante quantifié de dopamine, l’hormone du bien-être.

La bière, remède implacable contre la tristesse ? C’est ce qu’affirment des chercheurs américains de l’Université de l’Indiana. L’étude, publiée dans le Journal Of Neuropsychopharmacology, révèle en effet que cette boisson – même consommée à petite dose – apporterait au cerveau une importante quantité de dopamine, l’hormone du bien-être.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est bien le goût de la bière, et non l’alcool qu’elle contient, qui produit cet effet, rapporte le site Métro. « C’est la première fois que les résultats d’une étude montrent que le goût d’une boisson alcoolisée sur l’être humain, sans l’effet de l’alcool sur le corps, peut déclencher la libération de dopamine dans les centres de récompense du cerveau », explique le professeur David Kareken, qui a dirigé l’étude.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont distribué trois boissons différentes à une cinquantaine d’hommes : de l’eau, de la bière et une boisson énergisante. Chaque boisson a été distribuée dans une intervalle de 15 minutes. Les scientifiques ont ensuite comparé les effets de chacune d’elle sur le cerveau à l’aide d’un scanner. Résultat : le taux de dopamine était nettement supérieur après avoir bu de la bière.

Petit bémol : si le fait de boire de la bière libère de la dopamine, cela provoque aussi l’envie de boire encore plus…

Atlantico

Publié le 18 avril, 2013 dans Alimentation, Psychologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*