Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Sociétés secrètes : le Bien ou le Mal ? (1/3)

Sociétés secrètes : le Bien ou le Mal ? (1/3)

Richard Cassaro vient de publier un article très intéressant. Sur internet, les sociétés secrètes, comme la franc-maçonnerie par exemple qui sera développée dans l’article, sont mises à toutes les sauces dans l’histoire du monde et servent très souvent de bouc émissaire pour tous les désordres mondiaux par les théoriciens de la conspiration.

Mais il existe une franc-maçonnerie « pure », remontant aux Écoles de Mystères égyptiens qui a existé jusqu’à l’époque de la Renaissance et une franc-maçonnerie « noire » (ou sataniste) qui avec l’aide des jésuites a détourné les symboles d’origine dans un but de pouvoir matériel au service du NOM.

Cette interprétation rejoint ce qu’explique Joël Labruyère et le CROM dans leurs écrits (une des meilleures sources d’information actuelles pour moi). Il faut se souvenir que le but actuel du « christianisme » est la préparation (très avancée) d’une religion mondiale avec l’avènement d’un « Antéchrist » qui doit fédérer toutes les religions.

Cet article fait donc le tri et remet les idées en place. Il est assez long et accompagné de photos. Il sera donc édité en trois fois.

Sociétés secrètes : bénéfiques ou maléfiques ?

Par Richard Cassaro, 13 mars 2013

Internet a éveillé de nombreuses personnes au fait qu’un gouvernement totalitaire invisible – composé des familles d’une élite qui possède et contrôle les banques mondiales et les corporations multinationales géantes – a acquis une hégémonie mondiale financière, économique et sociale, mettant virtuellement en esclavage tous ceux en dessous d’eux dans la hiérarchie socio-économique. Mais de nombreux auteurs et théoriciens de la conspiration ont attribué une bien trop grande longévité et pouvoir occulte au gouvernement invisible, accusant à tort ce vilain groupe d’être les « descendants » des anciennes écoles de Mystères et les « maîtres » des anciens arts du gnosticisme, de l’alchimie, de l’occultisme et de (l’authentique) Franc-maçonnerie. Si vous ne vous y retrouvez pas dans toutes les assertions trouvées sur internet et que vous ne soyez pas sûrs de qui est « bon » et qui est « mauvais », cet article va tenter d’apporter sa lumière.

s&k
Photo de groupe des membres des Skull and Bones, université de Yale, années 1800.

En tant qu’étudiant au long cours d’archéologie, de l’ancienne sagesse, du symbolisme, des religions comparées, de la philosophie ésotérique et de la doctrine occulte, et en tant qu’observateur pointu et investigateur de l’agenda de l’élite mondialiste, j’en suis venu à comprendre quelques très claires réalités que je pense méconnues du reste de la population – y compris de nombreux auteurs célèbres et chercheurs bien connus.

chercheur
À gauche : moi en Italie en 1986 étudiant les ruines de Pompéi à l’âge de 14 ans. À droite : moi à Yale en 2012 étudiant l’architecture d’une tombe des Skull and Bones.

Je me rends compte que beaucoup de gens sont aujourd’hui dans la confusion et je reçois tous les jours des messages en ce sens de la part de personnes qui cherchent désespérément quelque chose à quoi se raccrocher, mais qui ne peuvent décrypter, décider et comprendre ce qui est bénéfique, ce qui est mauvais, quoi suivre, quel recul prendre. Cela m’attriste profondément.

Mais je n’en suis pas surpris. Il existe beaucoup de livres et vidéos en ligne qui présentent des points de vue variés, contradictoires et souvent ridicules, habituellement sans proposer aucune preuve convaincante ou une recherche crédible. Les créateurs de ces livres et vidéos dispersent des mots comme « francs-maçons » et « Illuminati » s’en servant comme termes génériques pour « tous les mauvais », comme s’ils savaient de manière certaine ce que sont ces organisations, quand et pourquoi elles ont été fondées, ce qu’elles représentent et qui les compose.

nwo
Un symbole typique aujourd’hui sur internet. Il insinue l’idée que les Franc-maçons sont responsables de l’avènement du NOM.

D’un côté ces auteurs, chercheurs et sites web (ceux qui ne sont pas payés pour répandre exprès de la « désinformation » – parce que quelques-uns le font) ne peuvent être tenus pour responsables. Ils sentent que quelque chose ne va pas dans la société américaine et dans le reste du monde, et ils font beaucoup d’efforts pour le révéler et le stopper. Ils ne restent pas assis insouciants dans leur salon à regarder les stars américaines, comme la plupart des américains ; ils cherchent la vérité. D’un autre côté, leur travail est souvent superficiel, parce qu’ils ne fouillent pas suffisamment en profondeur ; ils font des suppositions incorrectes, qui conduisent indirectement à de la confusion chez les chercheurs de vérité qui tentent de s’éveiller.

Ces chercheurs sont souvent des chrétiens qui, ne pensant jamais à remettre en question l’étendue de leur propre lavage de cerveau, supposent automatiquement que tout ce qui ne cadre pas avec le christianisme – comme la Franc-maçonnerie – est par sa nature même, maléfique.

Vérité versus fiction :

Nous verrons le christianisme dans un moment. Pour l’instant, comparons les deux déclarations suivantes :

CE QUE DISENT LES THÉORICIENS DE LA CONSPIRATION :

« Une lignée ÉLITISTE de sinistres ILLUMINATI et FRANC-MAÇONS, descendants de prêtres MALÉFIQUES des anciennes écoles de MYSTÈRES égyptiennes, nous ont contrôlé pendant des milliers d’années. Ce sont des maîtres OCCULTISTES, qui ont utilisé une ALCHIMIE sophistiquée et pratiqué des rituels PAÏENS secrets ce qui signifie qu’ils utilisent la MAGIE pour contrôler nos esprits, vider nos portefeuilles et nous mettre virtuellement en esclavage. Pour le dire simplement, c’est une CABALE d’ILLUMINATI et ils adorent SATAN ou LUCIFER. Ils contrôlent tous les gouvernements depuis des milliers d’années, et leur but est de créer finalement un NOUVEL ORDRE MONDIAL pour achever leur mission et pour emprisonner totalement la planète entière par leur contrôle DIABOLIQUE (bien qu’ils n’aient pu mettre pleinement à exécution leur plan après des milliers d’années) ».

CE QU’EST (PROBABLEMENT) LA VÉRITÉ :

« En dehors de la tyrannie de l’église catholique, qui est une tyrannie à elle toute seule…

Pendant les deux derniers siècles, une poignée des plus riches familles mondiales (qui possèdent et dirigent les grandes banques et les corporations multinationales géantes) a acquis de plus en plus d’hégémonie sur nous. Cette CABALE égoïste a réalisé ce pouvoir en utilisant les ressources économiques, psychologiques, militaires, scientifiques et politiques, ainsi que des informations spirituelles qu’ils ont volées à des Ordres et organisations autrefois nobles comme les ILLUMINATI, les FRANC-MAÇONS, LES SKULLS AND BONES et à quelques autres organisations PAÏENNES, SPIRITUELLES, et MAGIQUES passées, toutes ayant été autrefois bienveillantes. Il n’y a pas de NOUVEL ORDRE MONDIAL, mais ce groupe de l’ÉLITE constitue un GOUVERNEMENT INVISIBLE (comme décrit par de nombreux officiels et intellectuels réputés) et ce gouvernement invisible essaie continuellement de manœuvrer les choses en sa faveur, et actuellement ils contrôlent plus que jamais ».

Vous voyez la différence ?

Les théoriciens de la conspiration mettent automatiquement tout le monde dans le même sac en créant un énorme mélange de « gens mauvais » – ALCHIMISTES, PAÏENS, GNOSTIQUES, FRANC-MAÇONS – sans la moindre preuve. La nature même d’une « Société Secrète », dans l’esprit de ces théoriciens, la désigne automatiquement comme étant « maléfique » et tout ce qu’il y a derrière comme « mauvais ».

C’est à mon avis une terrible erreur.

Sociétés secrètes – secrètes pour une bonne raison

Des sociétés secrètes, comme celle des Franc-maçons ont été fondées il y a plus de mille ans pour des buts bienveillants – à savoir protéger une sagesse spirituelle pré-chrétienne qui avait besoin de se protéger de la tyrannie de l’Église catholique et des actes épouvantables de la meurtrière ‘Inquisition meurtrière de l’église.

Prenons une des sociétés secrètes en exemple, la fraternité maçonnique, c’est à dire les Franc-maçons. Peu de gens le réalisent, mais l’Ordre fut fondé pour être un réservoir initiatique de l’ancienne sagesse païenne. Cette sagesse était appelée  »Doctrine secrète » et/ou « Philosophie éternelle » par les mystiques de la Renaissance et les spécialistes de l’occulte. Cette sagesse constituait autrefois une « religion universelle » partagée par les anciennes civilisations autour du monde, comme les anciens égyptiens, les hindous, les chinois et les mayas, mais elle fut bannie par l’Église quand le christianisme devint dominant. Si l’Église attrapait quiconque professait ou pratiquait la doctrine secrète / philosophie éternelle, ils étaient accusés d’hérésie et étaient condamnés à mort. D’où le besoin du secret maçonnique.

« …Les Franc-maçons possèdent un secret qu’ils cachent soigneusement… la Maçonnerie dérive d’une très ancienne religion…à quelle période de l’antiquité, ou dans quelle nation, cette religion fut établie pour la première fois, cela se perd dans le labyrinthe d’époques inconnues… »

—Thomas Paine, Origine de la Franc-maçonnerie

« Le premier et principal objet de notre Ordre [maçonnique], la fondation sur lequel il repose…est la préservation et la passation à la postérité d’un important mystère…qui nous arrive depuis les âges révolus, même du premier homme – un mystère dont le destin de l’humanité dépend peut-être« .

—Léon Tolstoï, Guerre & Paix

Désespérant d’assurer la survie de cette ancienne sagesse, et par peur de la tyrannique Église et de son Inquisition meurtrière, les Franc-Maçons « cachèrent » leur ancienne doctrine secrète/philosophie éternelle bien en vue à un endroit où elle pourrait passer en sécurité à la postérité.

–>
Où la cachèrent-ils ?
La rumeur court depuis des siècles que les Franc-Maçons, qui furent accrédités par l’Église pour bâtir les majestueuses cathédrales gothiques européennes, encodèrent leur sagesse interdite dans l’architecture même de ces cathédrales :

cathedrale
Pouvez-vous voir le même schéma répété ici ? Les érudits ne le voient pas. Ce dessin est un message qui révèle clairement l’ancienne doctrine secrète perdue de la Franc-maçonnerie.

« ‘Dans l’Europe médiévale…des fragments de la Doctrine Secrète – transmise par des symboles et secrets des constructeurs de cathédrales – ont déterminé en grande partie l’architecture gothique« .

( Claude Bragdon, La Belle Nécessité, 1910

« On croit généralement dans les cercles occultes que ces maçons du moyen-âge ont hérité d’une connaissance ésotérique de leurs prédécesseurs païens et que cette connaissance fut incorporée dans l’architecture sacrée des cathédrales ».

– Michael Howard, La Conspiration occulte, 1989

Les Franc-Maçons ne furent pas la seule société secrète à préserver la doctrine secrète. Il y en avait de nombreuses autres, mais la plupart furent violemment éradiquées par l’Église.Virtuellement toutes disparurent, sauf la Franc-Maçonnerie, qui a porté le flambeau de la Doctrine secrète dans l’ère moderne.

« Quand l’empire romain de l’ouest fut détruit, le pouvoir politique fut mis de plus en plus entre les mains de l’Église, qui devint très méfiante à l’égard des sociétés secrètes et les supprima avec beaucoup de vigueur. Elle ne persécuta pas, malgré tout, les maçons existants, qu’elle considérait comme un groupe d’hommes gardant sagement les secrets de leur activité, qu’elle supposait en lien avec les mesures des colonnes et des arches, les quantités de mélanges de mortier et autres choses de ce genre« .

– C.W. Leadbeater, Les anciens rites mystiques de la Franc-Maçonnerie

Malgré le secret maçonnique, l’Église finit par découvrir finalement que la Franc-Maçonnerie perpétuait la tradition de l’ancienne sagesse ; et l’Église savait que cette sagesse menaçait sa tyrannie, ce qui explique pourquoi l’Église fit soudain et inexplicablement un volte-face de 360° et au lieu d’accréditer les Franc-maçons pour la construction de nouvelles cathédrales expulsa tout d’un coup définitivement la franc-maçonnerie. Ceci changea l’attitude envers les constructeurs de cathédrales pendant des centaines d’années.

Voici l’une des nombreuses bulles papales publiée pendant les siècles passés appelant à la destruction totale de la franc-maçonnerie, accusant l’ordre de perpétuer l’ancienne sagesse païenne :

« Le but et la vocation de la secte maçonnique sont flagrants…et faciles à comprendre…pour essayer de faire revivre, après 18 siècles, les manières et institutions du paganisme…

…nous avons l’intention de tourner notre attention vers la société maçonnique…pour mettre de plus en plus en lumière cette force malfaisante et arrêter la propagation de cette maladie contagieuse… »

—Pape Léon XIII

Nous découvrirons l’ancien grand secret sacrilège de la franc-maçonnerie dans un moment. Pour l’instant, il est important que le lecteur comprenne que la « confidentialité » maçonnique existe pour une bonne raison – la protection de la fraternité maçonnique et de ses membres du courroux de l’Église et de l’Inquisition diabolique, et non parce que les Maçons tentaient de former un Nouvel Ordre Mondial clandestin.

initiation
Les initiés maçons commencent leur voyage parés du costume rituel d’un hérétique médiéval avec le nœud coulant du bourreau autour de la tête, et conduit sur le gibet. C’est parce que la sagesse de la franc-maçonnerie, une fois apprise, transforme un initié en hérétique coupable de mort aux yeux de l’Église et de l’Inquisition.

Je répète : la « confidentialité » maçonnique a existé pour une bonne raison : c’était parce que les franc-maçons étaient les héritiers et les gardiens d’une très ancienne sagesse païenne. Cette ancienne sagesse révèle des informations vitales sur la nature spirituelle de l’Homme et de l’humanité, supprimée depuis longtemps par l’Église catholique. Cette sagesse transforme un initié en « hérétique » aux yeux de l’Église, et pendant de nombreux siècles l’église a puni les hérétiques de mort. D’où le besoin du secret maçonnique.

Source: Richard Cassaro

Traduit par Hélios pour le Bistro Bar Blog.


Publicité

Laissez un commentaire

*