Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Nombre d’or

Nombre d’or

Le nombre d’or est tiré de la suite mathématique de Fibonacci (1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144…) : chaque terme est égal à la somme des deux nombres qui l’ont immédiatement précédé.

Plus on va loin dans la série, plus le résultat de la division d’un nombre par le précédent tend vers 1,618 (nombre d’or). Inversement, si l’on divise un nombre de la suite par le suivant, on obtiendra un résultat qui tend vers 0,618 (ratio d’or).

Le nombre d’or a été utilisé dans le domaine de l’art (peinture, architecture, musique…), mais on le rencontre également dans la nature (de la spirale logarithmique d’une coquille d’escargot à celle d’une galaxie, en passant par les proportions du corps ou du visage humain).

Dans le domaine de l’analyse technique, le nombre d’or, ou le ratio d’or, est utilisé pour évaluer le potentiel des cycles (extension des vagues de 1,618 ou correction des vagues de 0,618).

Ainsi, par exemple, la vague C mesure très souvent 1,618 fois l’amplitude de la vague 1. Les ratios de Fibonacci sont employés en pourcentage : 38,2 %, 50 % ou 61,8 %.

Publié le 25 mars, 2013 dans Numérologie, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*