Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Voyager 1 : Nous venons de quitter le système solaire !

Nous venons de quitter le système solaire !

voyager Pour la toute première fois, un objet fabriqué par un humain vient d’atteindre les abysses cosmiques au-delà de notre système solaire. Depuis aujourd’hui (encore), Voyager 1 est le premier vaisseau à commencer son interminable voyage dans l’espace infini.

Lancé le 5 septembre 1977, Voyager 1 a filé vers les limites de l’héliosphère à la vitesse record de 17,25km/seconde. Sur sa route, la sonde a exploré Jupiter en 1979 et Saturne en 1980. Nous savions que Voyager 1 allait nous quitter tôt ou tard. Mais aujourd’hui, une étude publié dans Geophysical Research Letters a rendu l’évènement officiel :

« 35 ans après son lancement, Voyager 1 semble avoir voyagé au-delà de l’influence du Soleil et a quitté l’héliosphère, selon une nouvelle étude.

L’héliosphère est une région de l’espace dominée par le Soleil est ses vents de particules énergétiques, et que nous pensons être entouré, comme dans une bulle, par la poussière et le gaz de notre voisinage interstellaire qui constituent la galaxie de la Voie lactée. »

Voyager 1 ne se dirige pas vers une planète particulière, mais elle effectuera un passage à « proximité » (1,6 année lumière) de Gliese 445 dans seulement 40.000 ans. Ne vous attendez pas à le savoir, puisque les capteurs de la sonde seront éteints en 2020, et d’ici 2030, il n’y aura plus d’électricité. Pour se consoler, on peut se dire qu’il y a un peu d’humanité (sans vie) en mouvement parmi les étoiles. Et ça, c’est magnifique ! [American Geophysical Union via Time]

Gizmodo

Publié le 22 mars, 2013 dans Astronomie, Espace, NASA, Science.

Publicité

Laissez un commentaire

*