Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Twitter poursuivi par l’UEJF qui réclame 38,5 millions d’euros

Twitter poursuivi par l’UEJF qui réclame 38,5 millions d’euros

L’UEJF a annoncé mercredi avoir attaqué Twitter au pénal, au motif que le réseau social n’a pas procédé à l’identification des auteurs de messages litigieux sur la plateforme. L’association étudiante réclame 38,5 millions d’euros au site communautaire.

Twitter et l’Union étudiante des juifs de France se retrouveront une fois de plus devant les tribunaux. Deux mois après la décision du tribunal de grande instance de Paris, l’association a décidé d’attaquer le réseau social au pénal. L’UEJF considère en effet que le site communautaire et son directeur, Dick Costolo, n’ont absolument pas tenu compte du verdict rendu le 24 janvier dernier par la justice française.

À l’époque, les magistrats avaient ordonné que Twitter participe à l’identification des auteurs de messages racistes et antisémites, dès que ces derniers sont signalés par l’UEJF et les associations concernées. Il était alors question d’une soixantaine de comptes. Le tribunal de grande instance de Paris avait alors laissé un délai de deux semaines au réseau social pour s’exécuter.

Mais « Twitter joue la carte de l’indifférence », considère le président de l’UEJF. « En protégeant l’anonymat des auteurs de ces tweets, ils se rendent complices et offrent un boulevard aux racistes et aux antisémites », poursuit-il. La citation à comparaitre, déposée mercredi, réclame 38,5 millions d’euros à Twitter qui, selon l’UEJF, sera ensuite intégralement reversée au Mémorial de la Shoah.

Numerama

Publié le 21 mars, 2013 dans Internet, Judaïsme, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*