Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les oiseaux des origines auraient eu quatre ailes

Les oiseaux des origines auraient eu quatre ailes

microraptor

Selon une étude publiée jeudi par des paléontologues chinois, s’appuyant sur onze fossiles très bien préservés d’espèces aviaires datant de plus de 100 millions d’années, les premiers oiseaux étaient dotés de quatre ailes.

Jusqu’alors, un trop petit nombre de spécimens ne permettait pas de déterminer avec certitude que ces ancêtres lointains des oiseaux avaient bien des plumes sur leurs pattes arrière. Ces fossiles, qui représentent cinq espèces d’oiseaux anciens, étaient moins gros qu’une dinde. Ils se trouvent au Musée de la nature de Shandong Tianyu.

Le premier fossile de ce qui est considéré comme l’ancêtre commun des oiseaux d’aujourd’hui, l’Archéoptéryx, qui vivait il y a 150 millions d’années et mis au jour en 1861, ressemblait à un croisement entre un oiseau et un dinosaure, avec également des plumes sur les pattes arrière.

Selon les auteurs de l’étude, les onze nouveaux spécimens datent de 100 à 150 millions d’années, une période qui correspond au moment où un groupe de dinosaures à plume a évolué pour devenir des oiseaux. Ces fossiles montrent que les pattes avec des plumes n’étaient pas un cas rare de l’évolution chez les oiseaux.

Cette caractéristique a continué chez les premiers oiseaux avant de disparaître progressivement alors que les pattes étaient utilisées pour marcher et saisir des proies.
Mais cette dernière étude ne répond pas à la question de savoir comment ces deux ailes arrière étaient utilisées pour voler.

Selon Xing Xu, l’un des auteurs de l’étude, cité par la revue New Scientist elles formaient une surface large et plate qui aurait pu accroître la portance et la manoeuvrabilité. Cependant, Sankar Chatterjee, de la Texas Tech University, estime que cette configuration biplan des premiers oiseaux pourrait avoir permis une plus grande stabilité pour planer mais rendu plus difficile des manoeuvres en vol.

Big Browser / Le Monde

Publié le 16 mars, 2013 dans Animaux, Archéologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*