Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Éducation: La France enterre le redoublement scolaire

Éducation: La France enterre le redoublement scolaire

C’est une révolution, dans un pays où 38% des élèves redoublent au moins une fois dans leur cursus. Les députés ont adopté cette nuit un amendement du PS qui prévoit que le redoublement « doit être exceptionnel ».

ecole

Le redoublement est coûteux et jugé inefficace pour les élèves. Voilà les deux arguments qui ont conduit les députés, cette nuit, dans le cadre du débat sur la réforme de l’école, à voter pour qu’il devienne «exceptionnel». L’amendement avait été déposé par la députée-maire socialiste de Denain (Nord), Anne-Lise Dufour-Tonini.

Les députés sont donc allés au-delà de ce que prévoyait le texte de loi qui recommandait de «poursuivre la réduction progressive» du nombre de redoublements.

«Les résultats révèlent l’impact négatif du redoublement pour la société et l’élève, plaidait Anne-Lise Dufour-Tonini. Il affecte négativement la motivation, le sentiment de performance et les comportements d’apprentissage de ceux-ci et les stigmatise.»

Les Echos

___________________________________

A lire: Pourquoi les élèves français ont un niveau si médiocre

[…] Dans l’enquête internationale Pirls, menée en 2011: La France n’arrive qu’en 29e position sur 45 pays, en-deçà de la moyenne européenne […]

[…] Viviane Buhler, inspectrice de l’Education nationale honoraire, formule d’autres « hypothèses » : « la dégradation sociale et la transformation de la population », citant « le chômage, la perte de repères dans les milieux populaires, des familles issues de cultures très éloignées de celle de l’école… ». […]

Les Echos

___________________________________

A revoir: 07.12.2010: Eric Zemmour: L’école française récolte ce qu’elle a semé

A revoir: (2006) ONPC Clash Zemmour / Christine Angot sur le niveau scolaire.

Publié le 16 mars, 2013 dans Education, Immigration, Jeunesse, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*