Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Aux Pays-Bas, un élu d’extrême droite se convertit à l’islam

Aux Pays-Bas, un élu d’extrême droite se convertit à l’islam

pays bas

Son « nouveau départ« , Arnoud van Doorn l’a annoncé sur son compte Twitter. Une formule lapidaire, mais lourde de sens pour celui qui n’était connu jusque là que pour son rôle de vice-président du Parti de la liberté (extrême droite néerlandaise) au sein du conseil municipal de La Haye, et sa grande proximité avec Geert Wilders, le chef de file du parti ultranationaliste.

A 46 ans, Arnoud van Doorn a pourtant fait mentir ses orientations politiques en annonçant s’être converti à l’islam. Une annonce qui a surpris la presse néerlandaise, notamment le Amsterdam Herald, qui revient sur cette affaire. Sur son compte Twitter toujours, l’homme a en effet écrit en arabe la phrase de la chahada, premier des cinq piliers de la religion musulmane : « Il n’y a pas d’autre dieu que dieu et Mahomet est son prophète. » L’homme n’a pas précisé les raisons de sa conversion, affirmant qu’il s’agissait « d’une affaire personnelle ».

Dans une interview donnée à AlJazeera.net, Arnoud van Doorn a cependant expliqué qu’il étudiait le Coran « depuis plus d’un an ». « Je suis quelqu’un qui ne juge pas les choses en écoutant des discours », a-t-il affirmé pour expliquer comment il en était venu à s’intéresser à la religion tant honnie par son ancien parti. « Tout le monde peut faire des erreurs dans sa vie, mais néanmoins je pense que chaque expérience dans la vie a un but, et mon expérience dans le Parti de la liberté peut être une manière d’avancer encore plus dans ma nouvelle vie », a-t-il conclu.

Sa décision n’a en tous cas pas laissé indifférent, provoquant de vives critiques ainsi que des déclarations de soutien enflammées. A ce sujet, Arnoud van Doorn a une nouvelle fois répété qu’il s’agissait d’un « choix personnel » et qu’il ne souhaitait pas entrer dans les affrontements « entre pro et anti ». Sur Twitter, il a cependant déploré quelques réactions d’hostilité et de haine, les mettant sur le compte du « mépris et de l’ignorance ». Depuis sa conversion, Arnoud van Doorn a rompu avec le parti de Geert Wilders, et siège désormais en indépendant au conseil municipal de la Haye.

Big Browser

Publié le 12 mars, 2013 dans Europe & UE, Islam, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*