Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Vatican accuse la presse de propager de fausses informations

Le Vatican accuse la presse de propager de fausses informations

Le Vatican a accusé samedi la presse italienne de propagation de fausses nouvelles dans le but d’influencer les cardinaux qui doivent se réunir en conclave le mois prochain pour élire le prochain pape. Depuis l’annonce de la démission de Benoît XVI le 11 février , la presse italienne s’est fait l’écho de nombreuses rumeurs de complots, rapports secrets et réseaux d’influence qui seraient à l’oeuvre au Vatican. Ce climat délétère aurait, selon la presse italienne, poussé le pape à renoncer à sa charge.

Les médias italiens dressent un portrait peu flatteur de la Curie. Les prélats de l’administration vaticane seraient plus préoccupés de leur carrière que de servir l’Eglise ou le pape. ‘Il est déplorable que, alors que nous nous rapprochons du moment du début du conclave (…) il y ait une large diffusion de nouvelles souvent non vérifiées, invérifiables ou totalement fausses qui causent de graves dommages aux personnes et aux institutions’, lit-on dans un communiqué du Vatican.

Pour le Vatican, les informations de la presse italienne sont une tentative d’influencer le conclave comme les monarques tentaient de peser sur l’élection des papes autrefois. En privé, certains dignitaires de l’Eglise indiquent que les cardinaux étrangers appelés à Rome pour élire le nouveau pape seraient très perturbés par les informations relatives à la corruption qui régnerait au sein de la Curie. Ils pourraient de ce fait choisir un pontife sans liens avec la Curie, laquelle est dominée par les Italiens. (…)

La suite sur les Echos

Publié le 24 février, 2013 dans Actualité, Vatican.

Publicité

Laissez un commentaire

*