Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Franc-maçonnerie et islam : un mariage impossible ?

Franc-maçonnerie et islam : un mariage impossible ?

L’auteur des Catholiques et francs-maçons. De la rigidité de Ratzinger à la transgression ne pouvait pas en rester là. Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique, Hervé Hasquin a troussé, Les Pays d’islam et la franc-maçonnerie, un petit ouvrage alerte qui dégage deux idées-forces pour expliquer le contentieux qui plombe la franc-maçonnerie en pays d’islam.

Un. Alors que les idées et la sociabilité des loges occidentales se sont propagées au XVIIIe siècle dans les bagages des militaires, des commerçants et des colons, n’intéressant qu’une très petite frange des pays dominés, les musulmans ont adopté la rhétorique anti-maçonne du Vatican et des adeptes du « complot judéo-maçonnique »

Deux. La création d’un Foyer juif en Palestine ex-ottomane, puis la naissance de l’Etat d’Israël, a dressé les Arabes contre la franc-maçonnerie, suspectée d’être un cheval de Troie « sioniste ». Au vu de l’évolution non-démocratique des pays musulmans (l’auteur ne commet pas l’erreur de confondre religion et pouvoir politique), Hervé Hasquin se demande-t-il si la franc-maçonnerie n’aura été « qu’un produit d’exportation de l’Occident et de sa culture judéo-chrétienne »? Au cours des vingt-cinq dernières années, une vingtaine de pays d’Afrique et d’Asie ont interdit la franc-maçonnerie. Elle subsiste en Turquie, au Liban, en Jordanie et au Maroc. Aujourd’hui un Grand Orient arabe, ou Grand Orient œcuménique, né à Paris en 2008, cherche à concevoir un « rite oriental ancien rectifié » mêlant les trois religions du Livre (judaïsme, christianisme et islam), mais Hervé Hasquin ne croit pas à cette tentative d’universalisme. La franc-maçonnerie, comme les valeurs issues de l’Europe des Lumières, n’a, selon lui, de chance de s’implanter que si elle s’appuie sur un héritage culturel propre. (…)

Le Vif


Publicité

Laissez un commentaire

*