Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Alger et Moscou pour un nouvel ordre mondial

Alger et Moscou pour un nouvel ordre mondial

Les deux pays estiment que les conflits internationaux doivent être réglés par la force du droit international.

Le ministre russe des Affaires étrangères, qui a clôturé hier sa visite à Alger, a plaidé pour une solution politique pour le règlement des crises malienne et syrienne. Les deux dossiers ont été largement abordés par le chef de la diplomatie russe avec les hauts responsables algériens.

A travers ces deux dossiers, les deux parties se sont penchées sur le rôle des institutions internationales comme l’ONU dans la promotion du droit ainsi que les moyens de résoudre les conflits sans qu’il y ait une intervention des forces étrangères dans les affaires internes des pays souverains. En somme c’est le nouvel ordre mondial qui est en train de se mettre en place à la faveur des révoltes arabes, qui a été passé en revue par le chef de la diplomatie russe et ses interlocuteurs algériens. «Nous avons confirmé nos points de vue sur la façon de promouvoir la réforme du système international. Tout d’abord, en ce qui concerne la suprématie du droit, le rôle central de l’ONU et de son Conseil de sécurité, nous avons réitéré la nécessité de résoudre les conflits par des moyens politiques et diplomatiques, sans intervenir dans les affaires intérieures d’Etats souverains», a fait savoir Sergueï Lavrov. Depuis la fin de la guerre froide avec la chute du mur de Berlin et la dislocation de l’empire russe, un monde unipolaire conduit par la superpuissance américaine s’est installé sans contrepoids.

Une situation qui a conféré un rôle de gendarme aux Américains. Ces derniers, sous couvert de la lutte contre le terrorisme, ce sont lancés dans des guerres unilatérales comme celle menée contre l’Irak. Une tendance qui s’est poursuivie même avec l’entrée en scène, à la faveur des révoltes arabes, des pays de l’UE, notamment la France et la guerre menées contre la Libye. Aussi, Alger et Moscou ont-ils insisté, dans ce contexte, sur la nécessité de faire primer les solutions pacifiques pour le règlement des conflits. Les deux pays estiment que les conflits internationaux doivent être réglés par la force du droit international comme doivent l’être d’ailleurs réglées les «situations tragiques» qui se sont créées en Syrie et au Mali.

Le ministre russe des Affaires étrangères est arrivée avant-hier, à Alger, pour une visite de travail à l’invitation du ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci dans le cadre du dialogue politique régulier entre l’Algérie et la Russie Dans une déclaration à la presse, à l’issue de l’audience que lui a accordée le Président Bouteflika, M.Lavrov a précisé que «l’Algérie est un important partenaire de la Russie» dans plusieurs domaines, notamment commercial et économique avec «un chiffre d’affaires en perpétuelle évolution». Il a ajouté que son pays «est optimiste quant aux résultats de la prochaine session de la commission mixte, particulièrement aux volets économique, commercial, scientifique et technique «que nous avons convenu de développer».

Le chef de la diplomatie russe a rappelé la «volonté commune» des deux pays d’approfondir la coopération bilatérale dans le domaine militaire et de «promouvoir le dialogue politique et la concertation à tous les niveaux».

L’Expression

Publié le 15 février, 2013 dans Maghreb, Monde, Nouvel Ordre Mondial, Politique & Loi, Russie, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*