Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Royaume-Uni : la droite courtise le « vote ethnique »

Royaume-Uni : la droite courtise le « vote ethnique »

KpuwO Les conservateurs britanniques ne séduisent pas les minorités ethniques. S’ils ne parviennent pas à les séduire davantage, leur existence même est menacée.

Le conseil en stratégie du Premier ministre Cameron a récemment fait la démonstration froide qu’il y avait urgence. Ainsi, 37 % des Blancs ont voté à droite en 2010, contre seulement 16 % des non-Blancs, et c’est un problème qu’il faut résoudre avant les prochaines élections.

Le vote ethnique peut en effet faire pencher la balance dans plus de la moitié de 80 circonscriptions

A plus long terme, la droite ne peut pas ignorer que la proportion des Blancs diminue, les Blancs britanniques ne représentant déjà plus la majorité à Londres, selon le recensement de 2011.

La proportion des Blancs en Angleterre et au pays de Galles est passée de 94 % en 1991 à 86 % en 2011. Et le mouvement est plus marqué dans les catégories des plus jeunes.

Anthony Wells, politologue, explique que les tories sont particulièrement délaissés par les Noirs et les Asiatiques musulmans et un peu moins impopulaires auprès des hindous et des sikhs. Il précise que les travaillistes ont de leur côté souffert de la guerre en Irak, particulièrement auprès des musulmans, mais semblent avoir reconquis du terrain. Aux dernières élections, ils ont en tout cas recueilli deux tiers du vote non blanc.

David Cameron aurait donc expliqué à son cabinet que ce sujet était « de la plus haute importance ». Le nombre d’élus conservateurs de couleur est passé de 2 à 11 en 2010, mais c’est insuffisant : il faut resserrer les liens avec les organisations communautaires. (…)

Si l’on en croit les études d’opinions, les tories souffrent avant tout d’un problème d’image, celui d’être un parti de Blancs privilégiés servant les intérêts des Blancs.

Les écarts racistes dans l’histoire du parti – un fameux discours du député Enoch Powell en 1968 ou des slogans électoraux de 1964 invitant à voter travailliste « si vous voulez un nègre comme voisin » – restent en mémoire.

(…) « Paradoxalement, beaucoup d’habitants de minorités ethniques sont même en phase avec la politique dure des conservateurs sur l’immigration, mais interprètent comme raciste la rhétorique du parti » – source

[NDLR : le graphique parle d' »Asiatiques« . C’est une mauvaise traduction du terme « Asian » qui, en anglais, désigne principalement les indo-pakistanais.]

————–
Complément

Etats-Unis : des sénateurs proposent de régulariser 11 millions de sans-papiers

«Nous perdons de façon spectaculaire le vote hispanique, dont je pense, pour diverses raisons, qu’il devrait nous être acquis, et il faut que l’on comprenne pourquoi», a expliqué John McCain. Source

Publié le 8 février, 2013 dans Actualité, Europe & UE, Immigration, Monde, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*