Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Christine Ockrent interrogée sur le Groupe Bilderberg par Natacha Polony (Vidéo)

Christine Ockrent interrogée sur le Groupe Bilderberg par Natacha Polony

Le 2 février 2013,Christine Ockrent était l’invité « politico-médiatique » de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2 et présentée par Laurent Ruquier.

Natacha Polony a donc profité de cette entrevue pour interroger la « grande professionnelle » du journalisme sur sa triple participation aux réunions du groupe Bilderberg.

Est-il normal, pour une journaliste, censée rendre compte aux citoyens des agissements des tenants du pouvoir, de fréquenter en privé ces mêmes personnes et d’être ensuite tenue au secret sur ce qu’elle aura appris à ses côtés ?

La réaction de Christine Okrent ne se fait pas attendre : « Quelle horreur ! », lance-t-elle, l’air faussement effarouchée, et le rire jaune… « Mais quelle horreur ! », insiste-t-elle, tandis que Natacha Polony essaie de terminer sa phrase.

Et Ockrent, comme on pouvait s’y attendre, lâche l’anathème : « Je crois que vous avez, malgré tout le respect que je peux avoir pour votre parcours professionnel, une vision un peu conspirationniste des choses… ».

Car sa réponse, c’est qu’elle se rend au Bilderberg pour s’informer, auprès de gens qu’elle ne pourrait pas rencontrer autrement… Fort bien. Mais le problème demeure qu’en tant que journaliste, elle ne dit rien au peuple de ce qu’elle a appris dans ces réunions.

Plus d’informations sur Le Journal du Siècle


Publicité

Laissez un commentaire

*