Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Sandrine Mazetier veut changer le nom de l’école maternelle

Sandrine Mazetier veut changer le nom de l’école maternelle

Sandrine_Mazetier Son engagement politique commence en 1986 avec le mouvement étudiant contre le projet Devaquet. D’abord sympathisante du Parti socialiste, elle y adhère en 1988 pour la campagne présidentielle de François Mitterrand. Son premier engagement socialiste est la lutte contre le Front National et ses possibles alliances avec la droite. Elle milite dès sa création au Manifeste contre le Front national.

(…) En décembre 2008, elle est nommée secrétaire nationale à l’immigration dans la nouvelle équipe dirigeante du Parti socialiste.

Lors de la primaire socialiste, elle apporte son soutien à Martine Aubry puis en juillet 2011, intègre son équipe de campagne pour l’élection présidentielle de 2012, chargée avec El Mouhoud Mouhoud de la thématique « Immigration ».

Wikipédia

___________________________________________

« Ecole maternelle ». Cette façon d’appeler l’école des 2 à 6 ans ne plaît pas à Sandrine Mazetier, députée socialiste de Paris. Dans une question écrite au gouvernement elle propose de revoir cette terminologie qu’elle juge sexiste.

Dans la question qu’elle adresse à Vincent Peillon, la vice-présidente de l’Assemblée nationale explique que ce terme renvoie très directement aux femmes :

Cette dénomination institutionnelle laisse entendre que l’univers de la petite enfance serait l’apanage des femmes et véhicule l’idée d’une école dont la fonction serait limitée à une garderie.

Résultat, alors que le gouvernement présente et défend la réforme sur la « refondation de l’école », Sandrine Mazetier propose :

Remplacer ce nom genré par un nom neutre redonnerait symboliquement aux pères la place qui leur revient dans l’éducation de leur enfant, et repositionnerait l’école dans son rôle éducatif différent de celui des parents. « L’école maternelle » pourrait être rebaptisée « première école », ou encore « école élémentaire » si l’école couramment appelée primaire destinée aux 6-11 ans prenait officiellement le nom « d’école primaire ».

Le Labf

Publié le 2 février, 2013 dans Actualité, Education, France, Histoire, Jeunesse, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*