Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Dans Pékin sur-polluée, on vend de l’air en canettes

Dans Pékin sur-polluée, on vend de l’air en canettes

© Rtbf

air en boite

La capitale chinoise, une mégalopole de 20 millions d’habitants, suffoque littéralement sous un brouillard de pollution, causé à la fois par le trafic automobile, les chauffages et les industries, tous grands consommateurs d’énergie fossile, dont des quantités astronomiques de charbon. Pour attirer l’attention, un milliardaire chinois a eu l’idée de distribuer de l’air en boîte.

Les autorités ont beau tenter de prendre des mesures, en fermant par exemple certaines usines, mais rien n’y fait, la pollution reste catastrophique. Alors un milliardaire un peu philanthrope a eu l’idée de remplir d’air frais du Yunnan des canettes qu’il a distribué à la population interloquée. Il veut, dit-il, attirer l’attention sur les dangers de la pollution et sensibiliser ses concitoyens à la nécessité de protéger la planète, comme il l’explique dans cette séquence du journal de France2

A défaut de changer leur comportement, les Pékinois, eux, ont déjà changé leur manière de s’informer: aux communiqués lénifiants de la municipalité, ils préfèrent désormais le bulletin sur la qualité de l’air publié par l’ambassade américaine. Un « baromètre » de la pollution qui reste bloqué sur le niveau « dangereux ».


Publicité

Laissez un commentaire

*