Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Qatar achète la France et les cités sensibles puis dans le même temps paye les djihadistes du Mali

Le Qatar achète la France et les cités sensibles puis dans le même temps paye les djihadistes du Mali

lc3a9mir-du-qatar

Il est temps que la France range le tapis rouge déroulé en l’honneur du Qatar.

Alors que des jeunes Français vont mourir, sur le sol malien, au nom de la lutte «anti-terroriste», Paris entretient toujours des relations étroites et fort amicales avec ceux qui arment les obscurantistes assassins. À Doha, se pressent toujours la jet-set de la droite et du Parti socialiste, des stars de la télé, des sportifs de haut niveau, des artistes, des vautours à la recherche de fric, tous bavant devant les torrents d’argent déversés par la dictature qatarienne issue, faut-il le rappeler, d’un coup d’État familial.

En France, le Qatar achète des consciences, des palaces, des médias, une équipe de foot et s’intéresse de très près aux banlieues dites «sensibles». Pratiquant comme une véritable 5e colonne, le Qatar s’incruste, dans tous les secteurs économiques, politiques, sociaux, médiatiques de notre pays. Dans le même temps, il finance, conseille et arme les narcofascistes, qui sèment la terreur, dans le Sahel. C’est ainsi, par exemple, qu’une piste d’atterrissage située près de Tombouctou a été utilisée, par des appareils affrétés par le Qatar, pour livrer du matériel militaire aux bandes dotées souvent d’armes sophistiquées françaises, récupérées, en Libye, après l’aventure sarkozyenne.

Paris va-t-il continuer à maintenir, à développer des relations complices avec les commanditaires des assassins En premier lieu, le Qatar, bien entendu, mais aussi, la monarchie d’Arabie saoudite, experte, depuis longtemps, en matière de soutien aux pires forces terroristes. C’est pourtant avec elle que le ministre dit du Redressement productif, Arnaud Montebourg, vient de déclarer vouloir créer un fonds d’investissement.

Les relations avec les monarchies qatarienne et saoudienne doivent être radicalement modifiées. On ne peut coucher avec les complices des assassins que l’on prétend combattre.

France Révolution


Publicité

Laissez un commentaire

*