Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Londres et Washington veulent traquer Al-Qaïda au Maghreb sans intervention militaire

Londres et Washington veulent traquer Al-Qaïda au Maghreb sans intervention militaire

via Fortune Desouche

Les ministres britannique et américain de la Défense se sont dit déterminés samedi à lutter contre les agissements d’Al-Qaïda au Maghreb, lors d’une conférence de presse consacrée à la crise des otages en Algérie, mais ils ont exclu d’envoyer des troupes dans la région (…)

2013 AFP

panett10

(…) Leon Panetta a souligné pour sa part que depuis les attentats du 11 septembre,

les Etats-Unis se sont promis de «traquer Al-Qaïda partout et dans tous les endroits où il essayait de se cacher» et qu’il en irait de même en Afrique du Nord.

«Nous ne pouvons absolument pas nous endormir sur nos lauriers ou accepter qu’Al-Qaïda existe d’une manière ou d’une autre et puisse créer une base d’opérations quelque part dans le monde», a-t-il déclaré.

Les deux hommes ont tous deux fait part de leur soutien à l’opération française au Mali, où la France combat des groupes islamistes armés,

mais ils ont exclu d’envoyer des troupes dans la région. «Nous n’envisageons pas d’envoyer de soldats sur le terrain», a déclaré Leon Panetta. «Nous n’avons pas prévu d’envoyer des soldats britanniques au Mali», a renchéri Philipp Hammond.

Ils ont souhaité continuer à travailler avec les pays de la région pour défaire Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi, un groupe affilié à Al-Qaïda). «Pour combattre cet ennemi, nous devons faire en sorte d’être le plus efficace possible et cela implique de travailler avec les pays de la région», a souligné le secrétaire américain à la Défense. «Chaque pays a sa propre appréciation pour faire face au terrorisme. Ce qui m’importe, c’est qu’il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher qu’Aqmi n’établisse une base d’opérations dans cette zone», a-t-il ajouté.


Publicité

Laissez un commentaire

*