Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Sites Sinistres : Le Siège Social de l’IRS, dans l’état du Maryland

Le Siège Social de l’IRS, dans l’état du Maryland

© Vigilant Citizen, le 28 Novembre 2012, traduit par le webmaster

Le siège social de l’IRS (Internal Revenue Service), dans l’état du Maryland est un bâtiment gouvernemental qui, malgré avoir été construit avec des fonds publics, contient de l’art se référant à l’élite des sociétés secrètes. Plus important encore, l’art renvoie à un étrange message à propos de la Constitution Etats-Unienne, et le peuple Américain en général. Nous allons voir du côté de la signification symbolique de l’art trouvée en face du Siège Social de l’IRS dans l’état du Maryland.

L’IRS est probablement l’institution la plus détestée en Amérique — principalement à cause de son rôle primaire qui est de forcer les gens à donner leur pécule difficilement acquis. Cet équivalent moderne de l’expression collecter des impôts récupère effectivement l’argent des travailleurs américains et la donne au gouvernement qui lui, à son tour, utilise cet argent pour envoyer plus de drones à l’étranger ou construire de meilleures superstructures du renseignement pour mieux contrôler ces mêmes travailleurs. Que demander de mieux ?

L’IRS a originellement été créé en tant que « mesure temporaire » durant la guerre de Sécession (marrant de voir que la Canadian Revenue Agency était supposée être aussi « temporaire »), mais il n’y a plus rien de temporaire à propos d’elle. En fait, le gigantesque complexe de l’IRS à New Carrollton, dans l’état du Maryland a été construit en 1997 et continue de grandir aujourd’hui, indiquant que cette institution est effectivement là pour rester. Ce bâtiment moderne dispose de toutes les commodités du nec plus ultra de l’art que n’importe qui puisse penser, mais c’est l’art publique bizarre se trouvant devant qui est plus remarquable. Comme c’est le cas pour plein de bâtiments gouvernementaux, l’art présentée ne veut absolument rien dire pour la plupart des gens, mais pour ceux qui sont plongés dans le symbolisme des sociétés secrètes, ses implications sont multiples et profondes. En fait, comprendre totalement les origines et la signification des symboles en face du bâtiment de l’IRS veut dire comprendre qui est réellement au pouvoir en Amérique (et partout dans le monde), ce qu’ils pensent et ce qu’ils croient réellement à propos de nous, les masses.

L’IRS n’est pas réputée pour être une institution très artistique et de ce fait il n’y a pas beaucoup de présentation artistique à son siège social dans le Maryland. Cependant, les quelques morceaux présentés arrivent à faire circuler tout ce qui doit être connu à propos de l’élite occulte.

Présentation Globale

L’entrée du quartier général de l’IRS est gardée par deux piliers noirs et blancs fais de marbre de la plus haute qualité, couronnés de deux mains blanches. Entre les deux piliers se trouve une pyramide sombre avec un pyramidion métallique sur lequel est inscrit « Nous le Peuple ». Qu’est ce que tout cela représente? Voila une description « officielle »:

« Les éléments les plus frappants sont les deux mains blanches géantes en marbre au dessus des colonnes. Chaque main pointe en direction du ciel, l’une avec l’index tendu; l’autre avec une main ouverte, les doigts très légèrement évasés.

L’oeuvre de 1997 est appelée « Vox Populi, » qui est du Latin pour « la voix du peuple. » La main avec l’index tendu représente la délibération, l’argument, la gesticulation d’un énonciateur/énonciatrice donnant son opinion. La main avec la paume ouverte représente l’acte de voter ou de prêter serment. »
– The Washington Post, “The Big Hands of the Law

Tout cela est très bien, mais qu’est ce que « Vox Populi » a à voir avec l’IRS? Est-ce que les citoyens peuvent donner leur opinion ou voter n’importe quoi à propos de l’IRS ? Pourquoi les piliers sont en noir et blanc ? Pourquoi y a-t-il une pyramide avec un pyramidion entre eux ? Comme c’est le cas pour la plupart des symboles occultes, il y a une interprétation basique (mais non satisfaisante) donnée aux masses et une « véritable » signification pour ceux qui sont au courant. Pour ceux qui sont au courant, l’art est un clin d’œil des plus hauts degrés de la franc-maçonnerie, la véritable source du pouvoir en Amérique – un peu comme ce que le monument de Washington représente.


L’art en face du quartier général de l’IRS présente une pyramide avec une clef de voute entre deux piliers. Les bandes noires et blanches se réfèrent au concept hermétique de la dualité.


Le monument Maçonnique en Israël contient exactement les mêmes éléments: Une Pyramide avec une clef de voute entre deux piliers. Les bandes au sol représentent la dualité.

Observons chacun des éléments de cet art (pas si) public.

Les Deux Piliers

Le symbolisme des deux piliers est ancien et très significatif car il se réfère au noyau de l’hermétisme, la base des enseignements des sociétés secrètes. En bref, les piliers représentent la dualité et l’union des opposés:

La Tablette de la loi à droite signifie Jachin – le pilier blanc de la lumière; la Tablette à gauche, Boaz – le pilier noir de l’obscurité. Ceux-là étaient les noms des deux piliers mis en place sur le porche du Temple du Roi Salomon. Ils faisaient dix-huit coudées en hauteur et magnifiquement ornementés de chaines, filets et grenades. Au sommet de chaque pilier se trouvait un large bol – maintenant appelé à tort une boule ou un globe – l’un des bols contenait probablement du feu et l’autre de l’eau. Le globe céleste (originellement le bol de feu), surmontant la colonne de droite (Jachin), et symbolise l’homme divin; le bol terrestre (le bol d’eau), surmontant la colonne de gauche (Boaz), signifie l’homme terrestre. Ces deux piliers connotent respectivement aussi les expressions passives et actives de l’Energie Divine, le soleil et la lune, le souffre et le sel, le bien et le mal, la lumière et l’obscurité. Entre eux se trouve la porte amenant à la Maison de Dieu, et se trouvant ainsi aux portes du Sanctuaire ils rappellent que Jehovah est à la fois une déité androgyne et anthropomorphique. En tant que deux colonnes parallèles elles dénotent les signes du zodiaque de Cancer et Capricorne, qui furent précédemment placés dans la chambre d’initiation pour représenter la naissance et la mort – les extrêmes de la vie physique. Elles signifient les solstices d’été et d’hiver, désormais connues par les Franc-Maçons sous l’appellation comparative moderne des « deux Saint Jean. »

Dans le mystérieux Arbre Séphirotique des Juifs, ces deux piliers symbolisent la Pitié et la Sévérité. Se tenant devant la porte du Temple du Roi Salomon, ces colonnes avaient la même importation symbolique que les obélisques devant les sanctuaires en Egypte. Quant interprétés Kabbalistiquement, les noms de ces deux piliers veulent dire « Par la Force ma Maison sera établie. » Dans la splendeur de l’illumination mentale et spirituelle, le Grand Prêtre se tenait entre les piliers et en tant que témoin muet de la vertu parfaite de l’équilibre – ce point hypothétique équidistant de tous les extrêmes. Il personnifia ainsi la nature divine de l’homme au centre de sa constitution composée – la mystérieuse Monade Pythagoricienne en présence de la Duade. D’un côté se dressait la prodigieuse colonne de l’intellect; de l’autre, le pilier éhonté de la chair. A mi-chemin entre ces deux se trouve l’homme sage glorifié, mais il ne peut pas atteindre cet état élevé sans tout d’abord souffrir sur la croix faite en joignant ces piliers ensemble. Les jeunes juifs représentaient occasionnellement ces deux piliers, Jachin et Boaz, comme les jambes de Jehovah, indiquant ainsi au philosophe moderne que la Sagesse et l’Amour, dans leur sens le plus exalté, supportent tout l’ordre de la création – à la fois mondain et supermondain. »
– Manly P. Hall, The Secret Teachings of All Ages


Les Piliers Maçonniques gardent l’entrée des temples Maçonniques de la même manière, deux piliers à l’entrée du bâtiment de l’IRS.


De l’art Maçonnique représentant les deux piliers appelés Jachin et Boaz gardant l’entrée d’un temple Maçonnique.

Alors que tous les piliers ne sont pas nécessairement Maçonniques, ceux en face du bâtiment de l’IRS contiennent d’autres caractéristiques qui ne laissent aucun doute en rapport à la connexion à leur société secrète.


Les Piliers de l’IRS représentent exactement 13 bandes blanches et noires et un signe de main très significatif.

Contrastant fortement avec le reste de l’édifice, les piliers sont peints en noir et blanc, un motif de dualité évoquant un concept qui est représenté visuellement sur le pavé maçonnique en mosaïque.


Probablement la caractéristique la plus importante des loges Maçonniques, l’échiquier en noir et blanc est supposé être une représentation visuelle du concept de la dualité. Des variations de ce modèle existent.

Pour rendre les choses encore plus explicitement Maçonnique (pour ceux qui savent) chaque pilier est composé de 13 bandes, un nombre qui est de la plus haute importance dans la tradition maçonnique (rechercher l’omniprésence du nombre 13 sur le billet d’un dollar Américain). Considérant la constante attention à la numérologie occulte dans l’art Maçonnique, ce fait en lui-même devrait dire beaucoup de choses.

Au dessus de chaque pilier se situe des mains blanches faites de marbre. Il intéressant de savoir que l’ancienne tenue Maçonnique nécessitait des gants blancs. L’une des mains pointe vers le haut, en direction du ciel. Alors que l’explication officielle réclame qu’elle se réfère à l’acte de faire ou produire un discours public, ce signe de main, placé dans le contexte ésotérique de l’œuvre, a un sens beaucoup plus ancien et mystique.

Appelé la « main de dieu », le « signe de la Préservation » ou la « main des Mystères », le signe de la main désignant le ciel peut être retrouvé dans plein d’œuvres d’art qui portent une signification ésotérique. Elle apparait être toujours associée avec des individus qui sont vus posséder « la connaissance des dieux ».


Cette représentation classique d’Hermes le dépeint toujours entrain de pointer les cieux. Connu pour être le « messager des Dieux », Hermes est la figure centrale dans la tradition Maçonnique. Il est considéré être le professeur des science théurgiques, aidant de ce fait l’humanité à atteindre la divinité.

« Platon, un initié d’un de ces ordres sacrés, fut sévèrement critiqué parce que dans ses écrits il révéla au public beaucoup des principes secrets philosophiques des Mystères. » — Manly P. Hall. Dans cette représentation classique de Platon par Raphael, il pointe le ciel – probablement parce qu’il a « initié » le monde à certains des enseignements secrets des écoles des Mystères.


Cet objet Maçonnique en vente sur 1stdibs.com représente le même signe de main tel qu’il est trouvé en face du siège social de l’IRS.

Dans le contexte de l’enseignement ésotérique, un humain pointant dans la direction de Dieu peut représenter le but ultime des Mystères: s’élever de l’état de simple mortel pour atteindre la divinité.

La main au dessus de l’autre pilier ne pointe pas vers le ciel, mais est plutôt ouverte. Alors que pointer quelque part veut dire suivre cette direction, une main ouverte est traditionnellement associée avec le « stop » ou « halte ». Dans le symbolisme maçonnique, les piliers jumeaux sont souvent incrustés de symboles qui contrastent (le soleil et la lune ou les globes représentant le ciel et la terre). Est-ce que les mains blanches au dessus des piliers représentent les mêmes notions de la divinité (pointer en direction de dieu) et du matérialisme terrestre (le signe halte)?

Sur ces piliers maçonniques sont gravées diverses citations relatives à la Constitution américaine et le Bill of Rights (Déclaration des Droits). Certains d’entre eux sont assez étranges dans le contexte d’aujourd’hui, tel que celui-ci par Barbara Jordan:


« Le Bill of Rights n’a pas été ordonné par la Nature ou Dieu. C’est très humain, très fragile. » Hmmm, c’est plutôt … troublant.

Compte tenu du fait qu’un groupe de lois en violation flagrante avec le Bill of Rights (notamment le Premier et Quatrième Amendement) a été adopté peu de temps après que cet immeuble soit érigé, quelqu’un peut se demander si cette citation n’était pas une sorte de mise en garde. Alors que nous voyons de nouvelles lois style-état-policier violer la vie privée, la liberté d’expression et encouragent l’oppression, nous pouvons définitivement conclure que l’élite perçoit le Bill of Rights comme quelque chose de « très humain, très fragile » qui peut être facilement violé. Alors que la citation ci-dessus peut être interprétée comme un rappel de ne pas prendre le Bill of Rights pour acquis, dans le contexte de sa localisation, il transmet un message inquiétant sur ??la façon dont il peut facilement être manipulé … et même disparaitre. Vous croyez que je vais trop loin? Regardez le prochain morceau.

La Pyramide

Entre les deux piliers se tient le symbole le plus reconnaissable de l’élite occulte: Une pyramide avec une clef de voute brillante. Sur la pyramide est écrit la Constitution Américaine, qui démarre fameusement par « Nous le Peuple ». Observons de plus près cette sculpture, plusieurs questions viennent à l’esprit.

Premièrement, pourquoi la Constitution Américaine est gravée sur un symbole qui est associé à des sociétés secrètes occultes dont le plus haut degré est limité aux « hommes de l’élite »? N’y a-t-il pas une contradiction ici? Deuxièmement, il est quelque peu évident que la base à la couleur charbon de bois de la pyramide représente les masses (c’est écrit « Nous le Peuple » juste dessus), alors que le pyramidion brillant, représente l’élite « illuminée ». Cela n’est-il pas élitiste ? Est-ce que la clef de voute qui se tient au dessus de la pyramide de la Constitution Américaine veut dire que l’élite est au dessus de la loi? Finalement, pourquoi le Bill of Rights n’est pas sur la pyramide ? C’est parce que c’est « très humain, très fragile »? Est-elle considérée comme dépassée par l’élite du NWO? Comme c’est le cas pour plein de sites sinistres sur Vigilant Citizen, l’œuvre méconnaissable contient une infinité d’implications obscures.

Pour Conclure

Dans cette édition des Sites Sinistres, nous nous sommes penchés sur une quantité d’éléments relativement petite qui néanmoins transmettent une quantité massive de symbolisme. Loin d’être simplement là pour décorer, l’art en face du bâtiment de l’IRS dans l’état du Maryland décrit d’un point de vue symbolique la véritable source du pouvoir derrière le gouvernement Américain (et le monde), sa philosophie spirituelle et politique, sa perception par les masses et ainsi de suite. Mais alors que le symbolisme est sans aucun doute Maçonnique, les Francs-Maçons en face de chez vous n’ont rien à voir avec l’élite occulte. Ceux au pouvoir font parti des niveaux de l’ordre les plus hauts et cachés – ce que nous aimons appeler les Illuminati.

Alors que l’IRS n’a pas honte de récolter de l’argent de tous les travailleurs Américains aux Etats-Unis, les symboles occultes en face de son siège social ne parlent pas pour chaque travailleur Américain. Tout ça est voulu pour qu’une petite poignée « d’élus » comprennent – de la même manière que le vrai pouvoir est possédé par une petite poignée « d’élus ». Pourquoi leurs symboles associés avec des groupes secrets de l’élite sont sur des bâtiments supposés être publics? N’y a-t-il pas une contradiction?

Alors que certains peuvent dire que la véritable signification mystique de ces symboles n’est pas mauvaise en soi, l’aspect le plus énervant est que ceux « dans la clef de voute » nous disent clairement que ceux à la base de la pyramide ne sont pas voués à comprendre ces choses. Les masses sont vouées à être distraites et contrôlées dans le but de financer l’élite sans trop causer de problèmes … et c’est à peu près tout. Et l’IRS fait parti de l’équation.

Contrairement à la signification « officielle » de la main désignant le ciel, aucun citoyen ne peut dire quoi que ce soit à propos de ces institutions ou même ce qu’elles présentent en face de leur bâtiment. C’est plutôt ceux dans la clef de voute qui dictent ce qui arrivera à « Nous le Peuple » … même si cela veut dire faire disparaitre le Bill of Rights. Telle que la devise de l’IRS va: « Le Service plus l’Application de la loi est égal à la Conformité » (Service plus Enforcement equals Compliance). Pour terminer, peut être que le doigt qui pointe le ciel devrait être celui du milieu.


Publicité

Laissez un commentaire

*