Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

AgoraVox : « Le racisme comme outil de contrôle »

AgoraVox : « Le racisme comme outil de contrôle »

via Histoire Desouche

Plutôt qu’une lutte entre races, le racisme est un moyen de maintenir une division artificielle entre des groupes d’humains. Cette définition nous pousse alors à comprendre quel est l’objectif de cette division. Comme toujours lorsque l’on veut comprendre le présent, il faut chercher dans son passé, cherchons ces réponses.

Avant de parler des racines du mal, il faut comprendre ce qu’il se passait avant que le racisme naisse dans l’esprit des Européens.

Ce qui est étonnant c’est bien avant que le premier négrier débarque à Haïti, il y avait une histoire noire sur le sol européen. Ces noirs n’étaient pas des esclaves ou des domestiques. Non ils étaient chevaliers, seigneurs, généraux, intellectuels.

[…]

Au Moyen-Age, les Maures d’Espagne étaient également des noirs. Bien loin d’être simplement refoulé par Charles Martel, ils se sont installés dans le Sud de la France et on donnait les noms de famille Moraux, Morel, Morland. Et sur le drapeau Corse, un noir également.

[…]

Agora Vox

NDLR : Les Européens du Moyen Âge donnaient une peau noire aux Maures dans les enluminures et miniatures, mais il s’agissait plus de les « diaboliser » que de rendre une description fidèle (Mahomet étant perçu comme l’Antéchrist et les invasions arabes comme un « châtiment divin »). Ainsi l’on pouvait parfois voir ces Maures affublés de caractères anatomiques d’ordre satanique telles les cornes … doit-on en conclure selon la logique de l’auteur qu’ils en étaient pourvus ? (réf. SENAC Philippe, L’Occident médiéval face à l’Islam ; ainsi que TOLAN John, Les Sarrasins). Plus tard, les représentations évolueront : ces Maures finiront par être figurés avec la peau blanche.
Par ailleurs, s’il y eut certainement quelques Noirs en France au Moyen Âge et à l’époque moderne, ils ne constituaient qu’une infime minorité de la population. Des archives de l’époque moderne montrent la peur et l’interrogation tant des citadins que des ruraux quand passait un Noir … preuve que voir un Noir en ce temps-là n’était pas chose courante.


Publicité

Laissez un commentaire

*