Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Maghreb sous la menace d’une invasion de criquets

Le Maghreb sous la menace d’une invasion de criquets

© Le Monde

La fin de la saison des pluies dans le Sahel a donné le signal du départ du criquet pèlerin vers les territoires du nord et leurs pluies hiverno-printanières. Des groupes de plusieurs milliers d’insectes ont été repérés en Mauritanie. Au sol, des équipes de guetteurs les pistent sur plusieurs dizaines de milliers de km2 et traitent les zones où des larves ont été détectées. Leur crainte ? La formation d’essaims de centaines de milliers d’individus qui s’attaqueraient aux arbres et aux cultures.

Cette situation est jugée « sérieuse » et pourrait s’aggraver dans les prochaines semaines. « Des criquets pèlerins ont été observés dans les régions du Tagant et de l’Adrar, ou en Assaba, au nord de la ville de Kiffa, explique Mohamed Abdallahi Ould Babah, directeur du Centre national de lutte antiacridienne, du ministère de développement rural mauritanien. Un grand groupe a été signalé, mardi 20 novembre, au sud-ouest d’Atar, suivi attentivement par une de nos équipes. »

Plus de 16 000 hectares ont déjà été « nettoyés » et la situation serait sous contrôle, annonce le gouvernement. « Nous sommes dans une phase de résurgence avancée », précise M.Ould Babah. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a identifié quatre étapes-clés s’agissant de l’état des populations de criquets pèlerins : « Rémission, résurgence, recrudescence et invasion. » Même si l’urgence n’a pas été encore décrétée et que le gouvernement refuse aujourd’hui l’aide de la FAO pour un traitement aérien, la menace est jugée réelle. (…)

Article complet sur Le Monde


Laissez un commentaire