Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Des indiens mayas prient pour une « nouvelle aube » au Guatemala

Des indiens mayas prient pour une « nouvelle aube » au Guatemala

© Romandie

A un mois du solstice d’hiver, qui marquera un changement d’ère selon le calendrier maya, plusieurs prêtres descendants de cette culture ont organisé mercredi une cérémonie rituelle au Guatemala. Pour certains, le changement d’ère est associé à une prophétie sur la fin du monde.

Sept chamanes ont psalmodié des prières autour du « feu sacré » allumé sur la grande place du centre archéologique de Quirigua, à environ 200 kilomètres au nord-est de la capitale. Ils ont demandé que la nouvelle ère marque « une nouvelle aube », sans discrimination ni haine.

En espagnol ou dans leur langue ancestrale, entourés d’une vingtaine de personnes, ils ont adressé leurs prières au Créateur et Formateur face aux flammes, où ont été brûlées des offrandes constituées de racines, de bougies, de graines, de sucre, de pain et de chocolat.

19 mois

Le calendrier maya est constitué de 18 mois de 20 jours, plus le wayeb, le mois sacré de cinq jours. Le B’aktun est l’unité la plus longue de ce système, et équivaut à 400 ans. La grande ère comprend 13 B’aktun, soit 5200 ans. Les mayas ont connu leur apogée entre 250 et 900 après Jésus-Christ.

Si dans certaines parties du globe ce solstice d’hiver est associé à des prophéties apocalyptiques, qui ont notamment inspiré Hollywood, le calme régnait ce mercredi matin dans la jungle du Guatemala.

A tour de rôle, chaque prêtre a livré son message. L’un a critiqué l’homme pour « la destruction et l’extermination des forêts et des montagnes ». Un autre a demandé que disparaisse « la méchanceté et que vienne la fraternité ». Et tous ont espéré que la joie marque la prochaine ère.
Célébrations le 21 décembre

Sur le site archéologique se trouvent des stèles gravées de plusieurs mètres de haut mais également des pyramides, un espace pour des jeux de balles, des autels ou encore des sculptures d’animaux mythologiques.

L’Amérique centrale et le Mexique célèbreront le 21 décembre la fin d’une grande ère dans le calendrier maya (que des chercheurs situent plutôt au 23 décembre), et attendent des milliers de visiteurs du monde entier.

voir cet article : Bientôt le 21 Décembre 2012… Explication personnelle du calcul du calendrier Maya


Laissez un commentaire