Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

23 octobre 1942: L’Allemagne est perdue (Archive de l’Union)

23 octobre 1942: L’Allemagne est perdue

© L’Union (Archive)

Comment est reçue cette certitude de Pierre Bourdan, l’une des voix de la France libre, que l’Allemagne est perdue? Le propos est dénoncé le 23 octobre 1942 comme une désinformation vulgaire par Radio-Paris qui marque son enthousiasme envers les efforts accomplis par le gouvernement de Vichy pour stimuler les départs de travailleurs français outre-Rhin.

On est très loin de l’idée développée depuis Londres comme quoi le Reich est condamné à mourir de ses excès. Bourdan est certain que l’Allemagne est perdue sans rémission. “Vous voyez les Allemands presser Stalingrad. Vous les voyez actifs sur plusieurs autres fronts.Mais ce que vous ne voyez pas, c’est que derrière Stalingrad sur le front russe, il y a encore des centaines, je dis des centaines de divisions russes. C’est que la Russie est en pleine force et qu’elle suit cette année la même tactique qu’elle a suivie l’an passé, ne tenant qu’avec le minimum de forces, épuisant les Allemands, pour reprendre ensuite l’offensive”.

Il est vrai que les contre-offensives déclenchées par les Alliés sont réelles sur tous les fronts ce qui a l’avantage au moins de faire douter les puissances de l’Axe sur leurs capacités à résister durablement à cette pression militaire généralisée. Il est certain que l’Allemagne a perdu beaucoup de soldats et qu’elle est contrainte pour faire face aux assaut qu’elle subit de renforcer ses effectifs d’unités étrangères.

Elle ne peut plus lever de nouveaux contingents en Finlande et ce qui a déjà été demandé à la Roumanie et à la Hongrie est considérable. Les pertes y ont également été nombreuses. L’Italie est chancelante et n’a jamais montré depuis le début de la guerre une vraie capacité à tenir ses fronts et à jouer le rôle espéré par Berlin. La Grande-Bretagne a tenu bon et une coalition s’est bien constituée pour s’opposer au Reich.

Bourdan l’affirme, d’ici quelques mois l’Allemagne ne sera plus que sur une stratégie défensive qui sera l’antichambre de son affaissement. “Tout ce que vous pourrez humainement faire pour gêner et paralyser l’ennemi sera inscrit au palmarès français, donnera à la France des droits imprescriptibles à la conférence de la paix”. Pour le chroniqueur, il est légitime que la France combattante par son engagement obtienne de concourir à l’apaisement du monde et pèse dans le nouvel ordre mondial qui pourra être dessiné. Les Français par leur courage et leur implication auront des droits, au même titre que les soldats de Stalingrad, de Bir Hakeim ou d’El Alamein.

Contrairement à Radio-Paris qui recommande la soumission au Reich et l’obéissance exemplaire au Maréchal, la Radio de Londres recommande la Résistance qui est le passage obligé pour reconquérir la liberté.


Publicité
Publié le 24 octobre, 2012 dans France, Histoire, Nouvel Ordre Mondial, Russie.

Laissez un commentaire