Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Cameroun est-il sous la dictature des réseaux mystiques?

Le Cameroun est-il sous la dictature des réseaux mystiques?

© Slate Afrique

Un ouvrage sulfureux fait polémique au Cameroun, qui accuse ouvertement les élites de maintenir le pays sous la coupe des cercles ésotériques et mystiques.

Le 14 octobre 2012, la franc-maçonnerie camerounaise célèbre son jubilé dont Paul Biya, le président du Cameroun, lui-même, présidera la cérémonie de clôture, selon La lettre du continent (N° 643, du 27 septembre 2012). (…)

Le «conspirationnisme» et la croyance au paranormal sont des marqueurs de la mentalité camerounaise.

Le sujet n’est pas nouveau, son traitement n’est pas des plus originaux. Mais, voilà, il y a comme un effet Ateba Eyéné.

Des intellectuels ont essayé de déployer le contenu de leur bagage sur des plateaux de télévision pour décrédibiliser le travail de l’auteur. Ses détracteurs le taxent notamment de sophisme et de populisme. (…)

Dans son dernier livre, son intuition centrale est que le Cameroun est sous la dictature des médiocres.

Il ne s’en prend pas tant aux loges maçonniques en elles-mêmes qu’à leur improductivité. Autant les maçons et les rosicruciens sont des bâtisseurs en Europe, autant ils sont des prévaricateurs et des fainéants sous les latitudes tropicales. (…)

En Afrique, les intellectuels, comme les militaires, ont suffisamment fait la preuve de leurs limites. Ce sont des politiques bienveillants qu’il nous faut et de vrais intellectuels, c’est-à-dire des gens dont on puisse mesurer la productivité intellectuelle.

Le fait est que ceux qui sont nommés au Cameroun sont tous pourvus de diplômes ronflants et de titres plus ampoulés que ceux de Charles Ateba Eyéné. Tous ceux qui sont nommés ont des parcours plus ou moins respectables. Très souvent ils sont suggérés par des cabinets internationaux ou des chasseurs de têtes.

«Sur les 65 ministres et assimilés que compte le pays, 95% sont membres des cercles compliqués. Chez les femmes membres du gouvernement, certaines sources crédibles affirment que le pourcentage est de 100%. Au niveau des conseillers spéciaux et conseillers techniques à la présidence de la République et à la primature, 80% des responsables sont des fraters. Au niveau des directeurs généraux et des directeurs généraux adjoints, 79% fréquentent des temples. Parlant des directeurs, 90% sont adeptes des loges. Au niveau des sous-directeurs, 50% sont des initiés. Au niveau des chefs de service, 70% de ceux qui occupent des services juteux sont membres des loges

Article complet

Laissez un commentaire