Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Huffington Post: « Pourquoi les francs-maçons collectent l’ADN de nos enfants?  »

Le Huffington Post: « Pourquoi les francs-maçons collectent l’ADN de nos enfants? »

© Huffington Post via Conscience du Peuple

Pourquoi les franc-maçons collectent l’ADN de nos enfants avec le soutien de la police et du gouvernement à travers les USA et le Canada?

MasoniChip, entreprise créée et administrée par les franc-maçons d’Amérique du Nord, qui prétend vouloir protéger les enfants, a établi des partenariats avec des organismes juridiques et les autorités gouvernementales. Elle distribue même ses services par le biais des systèmes des écoles publiques nord-américains.

Qu’est-ce que MasoniChip? Il s’agit d’un projet d’identification des enfants qui a pour but de les protéger s’ils devaient être enlevés. Les parents reçoivent une trousse pour enregistrer les informations de leurs enfants: taille, poids, couleur des cheveux et des yeux. S’ajoutent les empreintes digitales de l’enfant et une photographie récente.

Le groupe dispose, dans certains chapitres, de chiens policiers. Celui du programme du Massachusetts se nomme, évidemment, « Mason »!

Avec les progrès de la technologie, le groupe de franc-maçons, via son programme MasoniChip, a commencé à offrir la prise d’empreintes digitales, l’imagerie et la vidéo numérique, les empreintes dentaires et les prélèvements d’ADN dans la bouche. Ce traitement des données est géré par son propre logiciel qui est conçu pour être compatible avec les autorités locales et nationales.

Une distinction est faite sur le site de MasoniChip pour dissocier les gouvernements de ce projet, le groupe se réclamant être les seuls porteurs du projet:

« Nous, les francs-maçons sommes les seuls «parrain» des initiatives maçonniques d’identification de sécurité telles que développées dans nos différentes juridictions de la Grande Loge maçonnique. Ainsi nous coordonnons les équipements, les matériaux et les bénévoles nécessaires pour organiser les évènements. Tous les groupes et les individus sont bienvenus pour travailler à nos côtés, mais ils ne sont pas mentionnés en tant que sponsors, mais agissent comme «partisans», comme des «partenaires de soutien», des «entreprises- partenaires», «en collaboration avec» ou «en coopération avec».

Il s’agit d’une campagne qui se déroule en collaboration avec la police, avec les écoles, avec les gouvernements, et qui obtient un financement privé de la franc-maçonnerie! Est-ce assez clair?

Il n’existe aucun moyen de garantir ce qui se passe avec ces données recueillies, bien qu’ils prétendent supprimer les informations sensibles.

Les parents sont priés de faire confiance à cette fraternité privée, de croire que l’intimité de la famille est légalement respectée sans aucune forme de surveillance. Puisqu’il s’agit d’une initiative privée, il n’y a pas de possibilité de discuter de questions relatives à la protection des données ou ce qu’ils font avec toutes ces informations dans l’intimité de leurs réunions.

À ce jour, le programme aurait enregistré 1,5 millions d’enfants.


Laissez un commentaire