Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le « US Naval Surface Warfare Center » a créé une application Android qui enregistre secrètement votre environnement et qui le reconstruit en modèle virtuel 3D

Le « US Naval Surface Warfare Center » a créé une application Android qui enregistre secrètement votre environnement et qui le reconstruit en modèle virtuel 3D

Nous ne sommes plus très loin de la fiction de « 1984 »! Outre ces gadgets électroniques, nos téléviseurs et caméras de consoles de jeux pourraient-ils eux aussi être munis de système de transmission d’images? Ce n’est plus de la paranoïa, mais une réalité technologique réelle et démontrée…

La puissance des smartphones modernes est l’une des merveilles technologiques de notre époque. Ces appareils portent une série de capteurs capables de contrôler l’environnement dans le détail avec de puissants processeurs de données qui peuvent envoyer et recevoir des informations à des taux élevés.

Robert Templeman, du « US Naval Surface Warfare Center », à Crane dans l’Indiana, et quelques copains de l’Université de l’Indiana révèlent une toute nouvelle classe de «logiciels visuels malveillants» capables d’enregistrer et de reconstruire l’environnement d’un utilisateur en 3D. Ceci permet alors le vol d’objets virtuels tels que l’information financière, les données sur les écrans d’ordinateur et de l’information liée à l’identité.

Le malware serait intégré dans une application d’appareil photo que l’utilisateur téléchargerait pour ensuite exécuter un processus qui donnerait aux logiciels malveillants les autorisations pour prendre des photos et les envoyer.

« PlaceRaider » prend alors des photos de façon aléatoire tout en enregistrant l’heure, l’emplacement et l’orientation de l’appareil. Le malware permet même de couper le son pour que les photos soient prises sans alerter l’utilisateur.

Le malware effectue alors une image simple de filtrage pour se débarrasser des images floues ou sombres prises à l’intérieur par exemple, et envoie le reste à un serveur central. Ces images sont alors reconstruites en un modèle 3D de l’espace de l’utilisateur en utilisant des détails tels que l’orientation et l’emplacement de la caméra.

Source : Conscience du Peuple

Laissez un commentaire