Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’ortie cette inconnue

L’ortie cette inconnue

L’ortie (grande ortie, Urtica dioica, aussi appelée ortie commune, Urtica major ; ainsi que l’ortie brûlante, Urtica urens, qui a des vertus similaires), phobie des jardiniers, est considérée comme une mauvaise herbe, envahissante et coriace. Mais ses applications thérapeutiques, cosmétiques et nutritionnelles sont nombreuses, et elle gagne à être redécouverte en cuisine.

Côté jardin, le purin d’ortie est utilisé en agriculture biologique pour lutter contre les insectes et les parasites (pucerons), et comme fertilisant. Plantée à côté des plantes médicinales et aromatiques, elle augmente leur teneur en principes actifs.

L’ortie est appréciée depuis la Grèce antique et Inde ancienne, en médecine ayurvédique, et son utilisation thérapeutique et alimentaire s’est prolongée en Europe jusqu’au Moyen-Age, et à la Renaissance. Puis, en France, elle est peu à peu tombée dans l’oubli, et seuls les pays scandinaves et la Russie ont continué à la cultiver.€

Publié le 30 août, 2012 dans Histoire, Monde, Santé, Société & Culture, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire