Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Rachida Dati s’est trompée de bouton lors du vote sur le traité ACTA

Rachida Dati s’est trompée de bouton lors du vote sur le traité ACTA

© Le Monde

Rachida Dati a fait partie des 39 députés ayant voté en faveur du traité de lutte contre la contrefaçon ACTA, finalement rejeté par le Parlement européen par 478 voix contre et 165 abstentions.

Dans un message publié sur son blog jeudi, l’eurodéputée explique qu’elle voulait s’abstenir et que, « suite à un problème de boîtier électronique dans l’hémicycle », son vote a été comptabilisé dans les « pour ».

« Mon intention était bien de m’abstenir », assure-t-elle, afin que « la Cour de justice de l’UE se prononce sur la compatibilité de l’accord avec les traités européens, et notamment avec la Charte des droits fondamentaux ».

Ce texte, négocié en secret entre une dizaine de pays (Europe, Etats-Unis, Japon…) instaurait un accord commercial visant à lutter contre la contrefaçon, tant physique que numérique. Il proposait notamment de renforcer la lutte contre les médicaments contrefaits ou d’harmoniser les outils de répression contre le téléchargement illégal.

Mais pour de nombreuses associations de défense des libertés numériques ou de défense des malades du sida, le texte présentait des risques d’importantes dérives. (…)


Publié le 6 juillet, 2012 dans Europe & UE, Internet, Le Monde, Politique & Loi.

Laissez un commentaire