Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Quand la laïcité se fait bornée vis-à-vis du catholicisme et la tolérance aveugle vis-à-vis de l’islam

Quand la laïcité se fait bornée vis-à-vis du catholicisme et la tolérance aveugle vis-à-vis de l’islam

© Atlantico

Proposition de suppression de 3 jours fériés chrétiens, publicités pour des produits halal pendant toute la durée du ramadan quand les publicités « catholiques » sont refusées… Le respect de la diversité culturelle pousse parfois à d’étranges anathèmes.

A l’heure où l’on parle de supprimer dans le calendrier trois jours fériés chrétiens, il me revient cet épisode : lorsque le Primat des Gaules (non pas la chevelue des hippies ou sa voisine en toge comme au temps de Vercingétorix, mais celle plus limitée s’étendant sur quatre anciennes petites provinces proches de Lyon) eut l’idée de faire diffuser une affiche destinée à rappeler la véritable signification de la traditionnelle « fête des lumières », célébrant l’Immaculée Conception chaque année le 8 décembre depuis 1852, le très parisien Directeur Général Adjoint de 20Minutes dénia au cardinal Barbarin, sur les 4 pages publicitaires réservées par le diocèse grâce à un mécène dans l’édition régionale du 8 décembre, l’utilisation du visuel élaboré pour la circonstance car l’avis incriminé invitait les catholiques à prier.

Pour justifier d’un refus si inopiné, intervenu la veille du 8 décembre à 20 h 30, la régie publicitaire sut brandir les sacro-saints principes éthiques intangibles dont se réclame le quotidien refusant toute publicité politique ou religieuse.

Vers la même époque toutefois, 20Minutes acceptait sans sourciller l’importante campagne publicitaire d’envergure nationale étalée sur plusieurs semaines payée par la société Isla Délice destinée à promouvoir la nourriture halal à travers l’image d’un altier coq gaulois aux plumes virginales et à la crête rubiconde s’égosillant à chanter le « Fièrement halal » !

La laïcité obtuse de notre Directeur Général Adjoint pouvait donc s’accommoder d’une réclame escamotant d’une part la consonne finale du nom d’une religion pour désigner une marque commerciale et portant d’autre part sur des produits alimentaires « emblématiques de la diversité culturelle ». (…)


Laissez un commentaire