Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Bethléem : L’église de la Nativité entre au Patrimoine mondial de l’Unesco

Bethléem : L’église de la Nativité entre au Patrimoine mondial de l’Unesco

© Libération

L’Unesco a inscrit vendredi l’église de la Nativité de Bethléem (Territoires palestiniens) au Patrimoine mondial, par une procédure d’urgence qui a suscité une vive protestation d’Israël, lors d’une session à Saint-Pétersbourg. Le site du «Lieu de naissance de Jésus», comprenant également la route de pèlerinage, a été inscrit par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d’un vote des 21 membres du Comité du patrimoine, réunis dans l’ex-capitale impériale russe.

Il s’agit du premier site palestinien inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. La présidence palestinienne a salué vendredi comme «une victoire de la justice» l’inscription du site au Patrimoine mondial : «Cette reconnaissance par le monde des droits du peuple palestinien est une victoire pour notre cause et la justice», a déclaré Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas. […]

Les Etats-Unis sont, quant à eux, «profondément déçus» de l’inscription par l’Unesco de l’église de la Nativité de Bethléem, a déclaré vendredi l’ambassadeur américain auprès de cette instance, David Killion. Ce «site est sacré pour tous les chrétiens» et l’Unesco «ne devrait pas être politisée», a-t-il souligné dans un communiqué, en relevant que la procédure d’urgence utilisée pour l’inscription de cette église ne devrait l’être en principe que pour des sites menacés de destruction imminente. […]

Source : CRIF

«Le CRIF regretterait que la France apporte son soutien à cette initiative, car une telle précipitation, non justifiée matériellement, suggère une volonté politique de palestiniser les sites de naissance du christianisme, voire Jésus lui-même, suivant certaines déclarations, dans un anachronisme complet».

Laissez un commentaire