Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Quand la NSA défend la vie privée…

Quand la NSA défend la vie privée…

Source : Les Mots ont un Sens

La plus puissante Agence de renseignement US refuse de révéler le nombre d’Américains qu’elle espionne en permanence. La raison ? Cela constituerait… une violation de vie privée. Fichtre !

En 2008, le Foreign Intelligence Surveillance Act a été largement amendé. Depuis cette date, la NSA n’a même plus à avancer de justification pour intercepter les appels téléphoniques, les sms ou les emails de citoyens américains dès lors que l’une des informations échangées peut « raisonnablement » être suspectée d’être destinée à l’étranger. Ces dispositions seront rediscutées au Sénat d’ici peu.

Le mois dernier, deux sénateurs US, Wyden Ron et Mark Udall, ont donc posé une question bien naïve à la NSA : en vertu des pouvoirs étendus qui lui a été conférés, combien de personnes ont été espionnées aux États-Unis ? Une interrogation qui a reçu une réponse hilarante (bien que pas franchement drôle) de Charles McCullough, le big Boss du renseignement national.

La NSA dame l’espion au Sénat

Et d’une, « les responsables de la NSA s’accordent à dire que la divulgation de cette information violerait la vie privée des citoyens américains« . Et de deux, « l’obtention d’une telle estimation va au-delà des capacités de [son] bureau, et, pour y remédier, cela nécessiterait de mobiliser de telles ressources que cela freinerait probablement la mission de la NSA« .

En clair, la NSA se moque du peuple (et de ses représentants). Et personne ne moufte (seul wired.com a relayé l’information). Un nouvel Echelon a été franchi…

La citation du jour : « L’espionnage serait peut-être tolérable s’il pouvait être exercé par d’honnêtes gens » [Montesquieu]


Laissez un commentaire