Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Transition de Vénus du 5 Juin 2012 et le retour de Quetzalcoalt

La Transition de Vénus du 5 Juin 2012 et le retour de Quetzalcoalt

Voila ce qu’on peut lire dans un article du site The Final Call:

D’après les prophéties mayas et olmèques-toltèques qui perdurèrent dans la Méso-Amérique, cette double transition de Vénus en l’espace de huit ans, a d’abord été initiée en 2004, représente un signe du retour de la figure Christique du nom de Quetzalcóatl, le Serpent à Plume, qui a une double signification. Quand Quetzalcóatl quitta Mexico pour la première fois après son arrivée initiale depuis l’Est, il voyagea dans le Golfe du Mexique et parti sur un bateau composé de serpents contenant les cendres de son corps qui furent éparpillées dans la mer, ou comme certains écrivains le déclarent, furent rapportées sur sa planète natale Vénus. Il jura de revenir un jour.

Le phénomène de Vénus, en tant que planète, est aussi caractérisé par l’Aube de l’Étoile du Matin. La Sourate 113 intitulée, « Le Seigneur de l’Aube Naissante », contient une connexion possible avec les prophéties du retour de la Transition de Vénus en tant que l’étoile du matin et l’aube d’un nouveau jour. (…)

Sourate 113

1. Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante,
2. contre le mal des êtres qu’Il a créés,
3. contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit,
4. contre le mal de celles qui soufflent [les sorcières] sur les nœuds,
5. et contre le mal de l’envieux quand il envie».

Laissez un commentaire